Violences urbaines à Chanteloup-les-Vignes : les 2 suspects mis en examen et écroués


Le « chapiteau des contraires » a été incendié et détruit ce samedi soir lors des violences urbaines. (photo préfecture)

Deux jeunes suspects de 17 et 21 ans avaient été interpellés ce samedi soir au cours des violences urbaines à Chanteloup-les-Vignes (Yvelines). Ils ont été mis en examen et placés en détention provisoire a annoncé le parquet ce mardi.

Ils avaient été interpellés durant la soirée de violences à Chanteloup-les-Vignes ce samedi, durant laquelle de nombreuses dégradations ont été commises ainsi que la destruction du chapiteau de l’école de cirque qui a été incendié.

Les deux suspects âgés de 17 et 21 ans ont été déférés dans le cadre de l’information judiciaire, avant d’être mis en examen pour destructions ou dégradations de biens par incendie en bande organisée, embuscade en réunion et violences volontaires avec arme en bande organisée sur personnes dépositaires de l’autorité publique, a annoncé le procureur de la République.

Ils ont ensuite été présentés devant un juge des libertés et de la détention (JLD) à l’issue de leur interrogatoire de première comparution et ont été placés en détention provisoire, conformément aux réquisitions du parquet.

Christophe Castaner et Nicole Belloubet se sont rendus sur place ce mardi

Ce mardi matin, les ministres de l’Intérieur Christophe Castaner, de la Justice Nicole Belloubet et de la Ville Julien Denormandie se sont rendus dans la commune afin d’apporter leur soutien aux élus, aux forces de l’ordre, aux pompiers et aux responsables de l’école de cirque détruite dans cet incendie volontaire.