Vol d’un fusil d’assaut HK G36 de la police : un second suspect mis en examen et écroué.


Illustration. (JPstock / Shutterstock)

Le suspect, interpellé mardi, a été incarcéré.

Ce jeudi, Mohamed D., un jeune homme âgé de 24 ans, a été mis en examen et écroué. Cette décision a été prise dans le cadre de l’enquête sur la tentative d’homicide sur des policiers, ainsi que sur le vol de leur fusil d’assaut HK G36.

Les faits s’étaient déroulés en marge de la manifestation des Gilets jaunes à Paris, le 1er décembre dernier.

Caillassage et vol d’un gilet pare-balles

Le suspect, domicilié à Bourg-la-Reine dans les Hauts-de-Seine, est soupçonné d’avoir caillassé les policiers et volé un gilet pare-balles lors de l’attaque de leur fourgon. S’il n’est pas poursuivi pour le vol du fusil d’assaut, les charges retenues contre lui sont lourdes : « tentative de meurtre sur personne dépositaire de l’autorité publique et vol avec violences », rapporte Le Parisien.

Défavorablement connu de la police

Le suspect est déjà connu des services de police. Son nom est associé à une dizaine de faits au fichier des Traitements des antécédents judiciaires (TAJ), le fichier utilisé par les forces de l’ordre. Des faits notamment de violences volontaires.

L’enquête est menée par les policiers de la 1ère Division de police judiciaire de Paris (DPJ). Le fusil n’a toujours pas été retrouvé quant à présent.