Affaire des passeports : le parquet réclame un procès contre Alexandre Benalla pour «faux» et «usage de faux»


Alexandre Benalla le 21 janvier 2019 au Sénat. (capture écran vidéo Sénat)

Le parquet de Paris a requis ce vendredi le renvoi d’Alexandre Benalla devant le tribunal correctionnel.

Dans un réquisitoire définitif daté de jeudi et rendu public par un communiqué vendredi, le parquet de Paris a requis un procès en correctionnel contre l’ancien chargé de mission à l’Élysée Alexandre Benalla, pour « faux », « usage de faux » et « utilisation indue » de documents professionnels. Son maintien sous contrôle judiciaire a également été requis.

Le parquet de Paris réclame donc un procès contre l’ancien collaborateur d’Emmanuel Macron, lui reprochant l’usage illégal de deux passeports diplomatiques et d’avoir produit un faux pour obtenir un passeport de service.

C’est maintenant le juge d’instruction en charge de cette affaire qui va décider si Alexandre Benalla est renvoyé ou pas, devant le tribunal correctionnel.

Ce dernier avait été mis en examen dans ce dossier en juillet dernier. L’ancien employé de l’Élysée est soupçonné d’avoir utilisé du papier à en-tête de la présidence de la République pour se procurer un passeport de service.