Ain : L’homme accusé d’avoir enlevé et violé une femme à Nantua s’est tué dans un accident


Illustration. (Adobe Stock)

L’homme était sorti de prison il y a peu de temps et était déjà connu de la justice pour des faits similaires.

Une femme qui courait autour du lac de Nantua (Ain) a été enlevée et violée ce lundi matin, par un homme arrivé au volant d’une voiture. La victime avait été mise de force dans le coffre du véhicule de son ravisseur et était parvenue à faire appel aux gendarmes.

Après avoir retrouvés la mère de famille âgée d’une quarantaine d’années, des recherches avaient été entreprises par les militaires pour retrouver l’auteur des faits qui avait pris la fuite. Un suspect avait rapidement été identifié dans cette enquête, dès lundi après-midi indique Le Progrès. L’homme était en effet déjà connu de la police et de la justice pour des faits de viol et séquestration. Il était sorti de prison en 2020.

Il avait prévenu sa famille

Les gendarmes avaient perdu la trace du mis en cause dans l’Isère, où son véhicule avait été aperçu lundi. Ce dernier s’est en fait tué sur une route de la commune de Saint-Sauveur, dans ce même département, indique le quotidien. Son véhicule a percuté un arbre dans des circonstances qui restent à établir, ce mardi après-midi.

S’agit-il d’un acte volontaire ou d’un accident ? Une enquête a été ouverte afin de comprendre ce qu’il s’est exactement passé. L’homme avait en tout cas prévenu au téléphone sa famille de son acte de lundi.