Attaque au couteau à Manchester : la police annonce que les faits sont traités comme du terrorisme.

L'assaillant a été maîtrisé par plusieurs policiers. (capture écran vidéo @Clack_Sam)

Un homme a attaqué trois personnes dont un policier, en gare de Victoria Manchester (Angleterre), ce lundi soir peu avant 21 heures (heure locale). La police a annoncé qu’il s’agissait d’un acte terroriste.


Le suspect âgé de 25 ans a été maîtrisé et arrêté. Il s’est opposé à son interpellation et les policiers ont dû faire usage d’un pistolet à impulsions électriques (taser), pour le neutraliser.

L’homme venait de blesser un homme et une femme, tous deux âgés d’une cinquantaine d’années, avec un « long couteau ». Un policier âgé d’une trentaine d’années a également été blessé par l’agresseur, alors qu’il tentait de le maîtriser. Plusieurs autres policiers sont arrivés en renfort pour arrêter l’assaillant.

« Allah Akbar »

Les trois victimes qui ont été « sérieusement » blessées, ont été conduites à l’hôpital. L’agresseur a quant à lui été placé en garde à vue.

Ce dernier a hurlé « Allah » avec d’autres mots lors de l’attaque selon plusieurs témoignages. « Tant que vous continuerez à bombarder d’autres pays, ce genre de conneries continuera à se produire » a-t-il également déclaré.

Dans une vidéo amateur, on aperçoit l’agresseur crier « Allah Akbar » avant d’être placé dans le véhicule de police.

L’enquête a été confiée aux services antiterroristes et a été ouverte pour tentatives d’homicides.

La première ministre britannique, Theresa May, a adressé un message de soutien sur Twitter : « Mes pensées vont à ceux qui ont été blessés dans cet attentat terroriste présumé à Manchester la nuit dernière. Je remercie les services d’urgence pour leur réponse courageuse. »

« Nous gardons l’esprit ouvert sur le mobile de cette attaque »

« La presse rapporte largement ce que l’assaillant aurait dit durant l’incident et c’est pour cela (…) que nous le traitons comme une enquête terroriste. Il est toutefois très important de souligner que nous gardons l’esprit ouvert sur le mobile de cette attaque », a indiqué un responsable de la police de Manchester, Russ Jackson.