Attaque du London Bridge : Condamné pour terrorisme, l’assaillant était récemment sorti de prison


Deux personnes ont été tuées dans une attaque terroriste à Londres ce vendredi. (photo Gareth Fuller/PRESS ASSOCIATION IMAGES/MAXPPP)

L’assaillant du London Bridge était bien connu de la police et avait été condamné puis emprisonné pour des faits de terrorisme. Il avait été libéré de prison récemment après avoir accepté de porter un bracelet électronique.

Deux personnes ont été tuées, trois autres blessées dont l’une gravement lors d’une attaque terroriste au couteau, sur le London Bridge, au cœur de Londres, ce vendredi 29 novembre. L’assaillant a été abattu par la police alors qu’il portait une ceinture d’explosifs factice.

Ce dernier était déjà connu des services de police anglais. Il avait également des liens avec des groupes terroristes islamistes précise Sky News. L’homme dont l’identité n’a pas été révélée pour l’heure, était sorti de prison il y a environ un an après avoir purgé une peine pour une « infraction liée au terrorisme ». Il avait accepté à ce titre, de porter un bracelet électronique révèle The Times.

Il assistait à une conférence sur la réhabilitation des prisonniers lorsqu’il a débuté son attaque

Ce vendredi après-midi lorsqu’il a débuté cette attaque terroriste au couteau, l’assaillant assistait à une conférence de l’Université de Cambridge sur la réhabilitation des prisonniers au Fishmongers Hall.

C’est dans ce bâtiment situé à proximité direct du London Bridge que tout a commencé. Le terroriste qui portait une ceinture d’explosifs qui s’est révélée factice, a menacé de faire exploser le bâtiment selon le média anglais.


Il a ensuite poignardé plusieurs personnes, avant d’être abattu par la police sur le London Bridge. Les forces de l’ordre ont pris un maximum de précautions lorsqu’ils ont aperçu la ceinture suspecte de l’assaillant, alors qu’ils étaient en train de le maîtriser.

Les policiers sont arrivés 5 minutes après le début de l’attentat

Lors de cette attaque, rapidement qualifiée de terroriste par les autorités anglaises, plusieurs passants se sont interposés. L’un est parvenu à se saisir d’un couteau que l’assaillant a utilisé. Des actions héroïques saluées par le Premier ministre Boris Johnson, mais également la police et le maire de Londres Sadiq Khan.

Le commissaire de police Cressida Dick a indiqué lors d’une conférence de presse dans la soirée que les forces de l’ordre étaient arrivées sur les lieux de l’attaque en cinq minutes.