Attentat à Lyon : Un ADN a été isolé, les enquêteurs ont également retrouvé une infime quantité de TATP


Les enquêteurs sont parvenus à isoler un ADN en exploitant les éléments découverts sur le lieu de l’explosion. Par ailleurs, les policiers ont retrouvé une infime quantité de TATP.

L’enquête après l’explosion d’un colis piégé dans le centre-ville de Lyon ce vendredi après-midi se poursuit. Selon plusieurs sources policières, les enquêteurs sont parvenus à isoler un ADN. Cela ne veut pas dire pour autant qu’un suspect a été identifié.

L’ADN va être soumis au Fichier national automatisé des empreintes génétiques (FNAEG) afin de savoir si il appartient à un individu déjà connu des services de police. Dans le cas contraire, les enquêteurs devront étudier d’autres pistes pour mettre une identité sur le ou les auteurs de cet attentat.

Le suspect qui a déposé le sac contenant cet engin explosif est activement recherché. Le procureur de la République Rémy Heitz a indiqué que de nouvelles photos de ce dernier seraient diffusées prochainement.

Du TATP retrouvé

D’autre part, les enquêteurs ont découvert une infime trace de TATP, un puissant explosif. Il s’agit du type d’explosif qui avait été utilisé lors des attentats du 13 novembre mais également ceux de Bruxelles en 2015 ou encore celui de Manchester en mai 2017. Il est toutefois trop tôt pour évoquer un lien avec l’EI, malgré que le groupe terroriste a régulièrement diffusé des tutoriels de conception du TATP.


L’engin explosif a été déclenché à distance. En effet, selon nos informations, le détonateur principal de la bombe était un téléphone dont la carte SIM venait d’être achetée.

« Sur le sol, on a trouvé des vis de 2 cm, des billes en métal, 7 piles LR6, un circuit imprimé et un dispositif de déclenchement à distance », a indiqué le procureur de la République de Paris Rémy Heitz, lors d’une conférence de presse à la mi-journée ce samedi.

La section antiterroriste du parquet de Paris s’est saisie de l’affaire et une enquête pour « association de malfaiteurs terroriste criminelle » et « tentative d’assassinat en relation avec une entreprise terroriste » a été ouverte.