Attentat contre Charlie Hebdo : des éléments du dossier mis en ligne après le piratage d’un cabinet d’avocats

Les forces de l'ordre et les secours peu après l'attentat de Charlie Hebdo à Paris, le 7 janvier 2015. (photo Alexandre Marchi/PhotoPQR/L'Est Républicain)

Un cabinet d’avocats a été victime d’un piratage l’été dernier. Des hackers se sont emparés d’éléments du dossier d’instruction de l’attentat de Charlie Hebdo à Paris, en janvier 2015.

Des pièces du dossier d’instruction de l’attentat de Charlie Hebdo ont été dérobées après le piratage d’un cabinet d’avocats révèle franceinfo. Au moins une photo de la scène de crime a été publiée sur un forum public de hackers, mais a été supprimée il y a peu de temps.

Le cabinet d’avocats qui a été la cible de ce piratage est spécialisé en réparation des dommages corporels, et s’occupait d’une des parties civiles du dossier de l’attentat de Charlie Hebdo. Le système informatique de ce cabinet d’avocats qui dispose de locaux dans plusieurs villes, s’est retrouvé bloqué. C’est ainsi que l’attaque a été détectée.

Une première rançon de 500 000 euros avait été réclamée, avant qu’elle ne soit revue à la hausse. Le groupe de hackers Everest est suspecté d’être à l’origine des faits d’après franceinfo. Un suspect a été interpellé à la mi-novembre dans cette affaire et une information judiciaire a été ouverte.

Fin 2020, après trois mois d’audience, la cour d’assises spéciale de Paris a condamné 14 accusés à des peines allant de quatre ans de prison à la perpétuité, dans le procès des attentats de janvier 2015.