Attentat de Lyon : Le suspect, Hichem M., a reconnu avoir prêté allégeance au groupe EI


Hichem M. a reconnu son implication dans l'attentat de Lyon. (DR)

Alors qu’il se trouve toujours en garde à vue ce jeudi, le suspect principal dans l’explosion du colis piégé à Lyon, Hichem M., a reconnu ses liens avec le groupe terroriste État islamique (EI), auquel il a affirmé avoir prêté allégeance.

Les policiers de la DGSI ont découvert ces dernières heures de nouveaux éléments dans l’enquête sur l’attentat de Lyon ayant fait 13 blessés ce vendredi. Des contacts menant au groupe terroriste EI, ont en effet été retrouvés dans l’ordinateur de Hichem M., cet algérien de 24 ans qui se trouve toujours en garde à vue.

Interrogé sur ces contacts, le mis en cause a avoué avoir des liens avec Daesh nous indiquent plusieurs sources policières. Hichem M. a également reconnu avoir prêté allégeance au chef de l’EI, Abou Bakr al-Baghdadi.

Des déclarations qui ne laissent désormais plus aucun doute sur les intentions terroristes du jeune suspect qui avait déjà reconnu hier avoir conçu et déposé lui-même le colis piégé, rue Victor Hugo à Lyon.

De nombreux éléments à charge contre le suspect

Son ADN a par ailleurs été retrouvé à trois reprises par les enquêteurs, sur l’engin explosif qui n’a pas fonctionné correctement. Lors de la perquisition à son domicile, les policiers ont aussi découvert plusieurs éléments chimiques entrant dans la composition du TATP, ce puissant explosif qui a été utilisé pour fabriquer l’engin explosif. Le suspect avait déjà commencé à reconnaitre son implication ce mercredi face aux enquêteurs.


Les parents du suspect remis en liberté

La garde à vue de Hichem M. se poursuit et peut durer jusque demain. L’homme doit être déféré et mis en examen dans les prochaines heures.

Les gardes à vue de son petit frère, sa mère et son père ont été levées ce jeudi.