Bordeaux : Un jeune homme blessé par balles au thorax est entre la vie et la mort, 5 interpellations


Illustration Actu17 ©

Une fusillade a éclaté ce jeudi à Bordeaux (Gironde). Un jeune homme a été grièvement blessé par balles. Cinq gardes à vue sont en cours.

Des coups de feu ont retenti dans le City-stade du quartier de Chantecrit à Bordeaux, ce jeudi vers 16h30. Un jeune homme de 24 ans s’est effondré, touché par deux balles en plein thorax, relate France Bleu. Ses poumons ont été atteints.

Les secours sont intervenus et l’ont pris en charge dans un état critique. Il a été transporté à l’hôpital Pellegrin alors que son pronostic vital était engagé. Peu de temps après les faits, les policiers ont procédé à l’interpellation de cinq suspects à bord d’une voiture. Âgés de 20 à 40 ans environ, ont été placés en garde à vue pour « tentative d’assassinat », a indiqué le parquet.

Le parquet a confié les investigations à la brigade criminelle de la Direction interrégionale de la police judiciaire (DIPJ) de Bordeaux. Face aux enquêteurs, les mis en cause sont restés peu diserts.

Une guerre des quartiers sévit depuis plusieurs semaines

Plusieurs enquêtes consécutives sont en cours suite à des affrontements entre des bandes originaires des quartiers bordelais du Grand-Parc, des Aubiers et de Chantecrit. Les protagonistes se livrent à des violences durant la nuit, depuis plusieurs semaines.


Des détonations ont également été constatées causant des dommages collatéraux : volets d’habitations impactés, vitres de véhicules brisées, mobilier urbain dégradé, notamment. Toutefois, il est trop tôt pour relier ce dernier fait avec la guerre entre quartiers qui sévit actuellement dans la ville.

« Cela illustre bien le fait que Bordeaux connaît désormais des actes qui dépassent la délinquance ordinaire, atteignent un degré de violence qui va crescendo et entrent dans le champ de la criminalité organisée et armée », a déclaré à Sud-Ouest Amine Smihi, adjoint au maire en charge de la tranquillité publique. Le quartier de Chantecrit fait partie du dispositif « Quartier de reconquête républicaine » (QRR).

D’autre part, deux agressions à la machette se sont également produites dans la ville cette semaine. Un homme a notamment eu la main sectionnée.