Carlos Ghosn inculpé pour la 4ème fois par la justice japonaise


Carlos Ghosn le 2 octobre 2014. (photo Thesupermat, wikimedia)

L’ex-PDG de Renault-Nissan n’en a pas fini avec la justice japonaise.

Ce lundi, au terme de sa garde à vue Carlos Ghosn a été inculpé pour détournement de fonds du groupe Nissan.

L’ex-PDG de l’alliance Renault-Nissan fait face à sa quatrième mise en examen, selon plusieurs médias.

Des malversations financières présumées

L’homme est soupçonné d’avoir utilisé la réserve du PDG de Nissan pour des transferts de fonds vers un distributeur de véhicules Nissan à Oman. Des montants dont une partie lui serait revenue indirectement, selon une source proche du dossier.

Carlos Ghosn avait été libéré sous caution après passé plus de 100 jours en détention pour d’autres charges le concernant.