Confinement : Une douzaine de personnes participent à un barbecue et reçoivent 1600 euros d’amende


Illustration. (Pixabay)

Ils étaient une douzaine à profiter d’un barbecue sur les hauteurs de la commune de Laigneville (Oise), ce mercredi. Un repas à la bonne franquette en période de confinement que les autorités n’ont que peu goûté.

Alors que des mesures pour endiguer la propagation du Covid-19 imposent aux habitants de rester confiner chez eux en dehors de sorties absolument nécessaires, plusieurs personnes ont bravé l’interdit. Les policiers municipaux sont donc intervenus et ont constaté qu’une douzaine de jeunes participaient à un barbecue sur la voie publique.

La gendarmerie en renfort

Face aux demandes de quitter les lieux de la part des fonctionnaires, les convives ont fait preuve d’un certain manque de coopération. Les gendarmes ont alors été appelés en renfort. Les participants ont été verbalisés pour un montant total de 1 600 euros d’amende, relate Le Parisien.

« Ça fait cher le barbecue… mais on ne joue pas à la roulette russe sanitaire », a déclaré le maire de la commune, Christophe Dietrich. Depuis mercredi, les contrevenants verbalisés pour violation des mesures de confinement s’exposent à une amende forfaitaire de 135 euros qui peut monter jusqu’à 435 euros si elle est majorée.

Un barbecue géant en Seine-Maritime

Cette affaire n’est pas sans rappeler le barbecue géant organisé à Elbeuf en Seine-Maritime, la veille au soir. Une cinquantaine de jeunes s’étaient réunis autour d’un festin accompagné d’un feu d’artifice.


À l’arrivée des policiers, certains participants les ont attaqués en tirant des mortiers d’artifice dans leur direction. Les forces de l’ordre ont répliqué avec des grenades de gaz lacrymogène pour disperser les émeutiers. L’affrontement a duré une heure, sans faire de victime. Les policiers n’ont pu procéder à aucune interpellation.