Corbeil-Essonnes : Des policiers en patrouille visés par un jet de cocktail Molotov aux Tarterêts


Les auteurs étaient dissimulés dans le parc Aimé-Cesaire. (Google view)

Des policiers ont été la cible d’un jet de cocktail Molotov dans la cité des Tarterêts ce dimanche soir. Trois individus, dont deux mineurs, ont été interpellés et placés en garde à vue.

Le week-end a été chargé pour les policiers de l’Essonne. Après les violences urbaines à Grigny et les agressions à Étampes, ce sont deux patrouilles de police qui ont été prises pour cible vers 19h30, dans la cité des Tarterêts à Corbeil-Essonnes, alors même que le couvre-feu avait débuté. Des individus qui étaient cachés dans le parc Aimé-Cesaire, leur ont soudainement jeté un cocktail Molotov.

L’engin incendiaire n’a pas fait de blessés et les auteurs ont réussi à prendre la fuite. Mais pas pour longtemps. Après cette offensive, les policiers ont exploité les images de vidéosurveillances et trois suspects, déjà connus de leurs services, ont été rapidement identifiés. Des renforts ont été envoyés dans le quartier pour les retrouver.

Âgés de 15 à 19 ans

Deux d’entre eux ont été interpellés peu après. Le troisième a quant à lui été arrêté à son domicile. Âgés de 15, 16 et 19 ans, ils ont été placés en garde à vue. L’enquête a été confiée au commissariat de la ville.

Quelques heures plus tôt à Étampes, les policiers avaient été violemment pris pour cible par une cinquantaine d’individus, alors qu’ils intervenaient pour interpeller les auteurs d’un vol de motocross. Deux vidéos amateurs ont été diffusées sur les réseaux sociaux. La nuit précédente, les forces de l’ordre ont été attaquées à trois reprises à Grigny, à coups de mortiers d’artifice et de cocktails Molotov.