Covid-19 : Emmanuel Macron s’exprimera la semaine prochaine sur les conditions du déconfinement


Emmanuel Macron, le 28 octobre 2020. (capture écran vidéo)

Le chef de l’État Emmanuel Macron s’exprimera la semaine prochaine pour présenter les contours du déconfinement.

Lors de son allocution le 28 octobre pour annoncer le reconfinement du pays, le président de la République avait évoqué la date du 1er décembre. Emmanuel macron s’exprimera la semaine prochaine pour présenter sa stratégie de sortie progressive du confinement explique Le Figaro.

L’Élysée a déjà pris note des « signaux positifs » montrant un ralentissement de la propagation du Covid-19, avec notamment une baisse du nombre de cas dépistés ces derniers jours. Le chef de l’État devra trancher entre plusieurs scénarios, à moins d’un mois des fêtes de Noël. Conserver un couvre-feu pourrait être la piste choisie avec des dérogations pendant les fêtes précise le quotidien. Ce nouveau déconfinement n’aura en tout cas rien à voir avec celui que la France a connu à la fin du printemps dernier.

« Le 31, ce ne sera pas la grosse fiesta »

Emmanuel Macron devrait adresser un message de responsabilité, en insistant sur l’importance des gestes barrières, notamment durant les retrouvailles familiales à Noël. L’exécutif entend donc laisser les Français passer les fêtes de fin d’année en famille. A ce titre, les déplacements devraient être permis. « Mais le 31, ce ne sera pas la grosse fiesta », insiste un conseiller de l’exécutif auprès du journal.

Par ailleurs, la décision de rouvrir, ou pas, les petits commerces, doit également être décidée dans les prochains jours et sera abordée lors d’un nouveau Conseil de défense qui se tiendra ce mercredi matin. Le sujet englobera également les lieux de culte et les salles de spectacle. Un protocole sanitaire adapté devra aussi être trouvé.


L’exécutif prépare dans le même temps l’arrivée d’un vaccin contre le coronavirus, alors que plusieurs laboratoires ont annoncé ces derniers jours des résultats montrant une efficacité au dessus de 90%, notamment la société de biotechnologie américaine Moderna qui a annoncé un résultat de 94,5% lundi.