Crash d’un Boeing en Iran : une vidéo amateur montre l’avion être touché par un missile


Le vol PS752 de l'Ukraine International Airlines a été touché par un missile en plein vol, comme le montre une vidéo. (captures écran)

Une vidéo amateur obtenue et diffusée par le New York Times montre le moment où le Boeing 737 de la compagnie Ukraine International Airlines a été frappé par un missile. Des images qui confirment la version donnée par le Canada et les médias américains ce jeudi.


Les images ne laissent aucun doute. Il s’agit bien du moment où le Boeing 737 de l’Ukraine Airline qui transportait 176 personnes a été touché par un missile sol-air, au-dessus de Parand, près de Téhéran (Iran). C’est l’endroit où l’avion a cessé toutes communications, avant de tenter de faire demi-tour et de s’écraser quelques instants plus tard explique le New York Times, qui affirme avoir « authentifier » cette vidéo.

Sur cette courte séquence, un missile tiré du sol, bien visible, touche l’avion. Le bruit de l’explosion n’arrive que quelques instants plus tard, la vitesse du son étant moins importante que celle de la lumière.

Une seconde vidéo amateur diffusée ce mercredi montre l’avion en feu qui s’écrase au sol.

176 morts

82 Iraniens, 63 Canadiens, 11 Ukrainiens, 10 Suédois, 4 Afghans, 3 Allemands et 3 Britanniques se trouvaient à bord du vol PS752. Aucun n’a survécu.

Le Boeing 737-800 avait décollé de l’aéroport international Imam Khomeini à 06h12 (heure de Téhéran, 04h40 à Paris), et s’est crashé environ huit minutes plus tard, autour de Parand, à environ 60 km au sud-ouest de Téhéran.

Le Canada affirme que le Boeing a été abattu par un missile iranien

« Selon nos informations, l’avion a été abattu par un missile iranien », a annoncé le Premier ministre canadien Justin Trudeau ce jeudi lors d’une conférence de presse.


« Nous avons des informations de sources multiples, notamment de nos alliés et de nos propres services » qui « indiquent que l’avion a été abattu par un missile sol-air iranien. Ce n’était peut-être pas intentionnel », a-t-il ajouté.

Un système de missiles sol-air TOR-M1

Peu avant la conférence de presse de Justine Trudeau, plusieurs médias américains avaient indiqué que le Boeing 737 avait été abattu par l’Iran, citant des informations du Pentagone.

L’avion aurait été touché par un système de missiles sol-air TOR-M1 de construction russe selon le magazine Newsweek, qui cite trois responsables américains. Deux missiles qui auraient été tirés « probablement par erreur ».

Interrogé sur ce crash lors d’une conférence de presse ce jeudi, le président des États-Unis Donald Trump a précisé qu’il avait des « suspicions »« Quelqu’un a pu faire une erreur », a-t-il ajouté, précisant : « Cela n’a rien à voir avec nous »« À un moment ou à un autre, ils remettront les boites noires, idéalement à Boeing, mais s’ils les donnent à la France ou un autre pays, cela irait aussi », a-t-il poursuivi.

Ce jeudi soir, le Royaume-Uni a affirmé à son tour, par la voix de son Premier ministre Boris Johnson, que le Boeing 737 avait été abattu par un missile iranien.

Un avion de la Lufthansa en direction de Téhéran fait demi-tour

Suite aux différentes déclarations ce jeudi, un avion de ligne de la Lufthansa qui volait en direction de Téhéran depuis Francfort, a fait demi-tour rapporte NBC News.

La Lufthansa et l’Austria Air sont les deux seules compagnies européennes qui proposent des vols direct vers l’Iran.