Détenu évadé de la prison d’Osny : Louis F. et sa compagne interpellés en Allemagne

Illustration. (Matthias Wehnert/shutterstock)

INFO ACTU17. Le détenu issu de la communauté des gens du voyage qui s’est évadé de l’hôpital de Pontoise ce mardi soir, Louis F., ainsi que sa compagne, soupçonnée d’avoir ouvert le feu sur les surveillantes pénitentiaires, ont été interpellés à Düsseldorf, en Allemagne, ce dimanche.

Fin de cavale pour Louis F. et sa compagne. Ces derniers ont été interpellés à Düsseldorf, une ville de l’ouest de Allemagne, ce dimanche, selon des sources concordantes. Accusé d’avoir tué de cinq balles un jeune homme de 18 ans à Valenton (Val-de-Marne), le 28 septembre, bien connu de la justice et considéré comme « très dangereux » par les services de police, Louis F., 28 ans, a été placé en détention provisoire début octobre après s’être rendu de lui-même aux policiers.

Ce mardi soir, il a simulé une tentative de suicide dans sa cellule de la prison d’Osny, pour être conduit à l’hôpital de Pontoise comme Actu17 l’a révélé. En arrivant sur place, escorté par des surveillants pénitentiaires, un individu a ouvert le feu avec un fusil, sur les fonctionnaires. L’auteure de cette attaque serait la compagne du tueur présumé. Cette dernière et Louis F. ont alors pris la fuite à bord d’une voiture, semble-t-il avec un troisième complice. L’un des surveillants a été touché mais protégé par son gilet pare-balles.

Le parquet de Pontoise a ouvert une information judiciaire vendredi, pour « évasion en bande organisée et tentative de meurtre » sur un surveillant. L’enquête a été confiée conjointement à la police judiciaire de Versailles et à la brigade nationale de recherche des fugitifs (BNRF).