Éric Monroy, policier tué au Mans, a reçu la légion d’honneur et a été promu au grade de capitaine


Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin a remis la légion d'honneur à titre posthume, à Éric Monroy. (photo ministère de l'Intérieur)

Un homme national a été rendu à Éric Monroy, un policier de 43 ans tué dans la nuit du 5 au 6 août lors d’une intervention au Mans (Sarthe). Ce dernier a été décoré de la légion d’honneur et promu au grade de capitaine de police.

Le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin s’est rendu ce mercredi matin à l’hôtel de police du Mans, pour une cérémonie d’hommage à Éric Monroy. Le nouveau locataire de la place Beauvau s’est longuement exprimé, face à la famille du défunt et ses collègues.

« Refuser l’autorité, voilà le mal de notre société. Est-ce cela désormais de vivre dans notre République ? Car c’est bien de cela dont il s’agit : sans règle, sans autorité, il n’y a plus de République. Sans règle, sans autorité, sans policier, il n’y a plus de liberté, plus d’égalité, plus de fraternité », a lancé Gérald Darmanin. « La France a perdu un grand Français », a-t-il également déclaré avant de s’adresser au policier décédé : « Vous êtes le visage du courage et de la République ».

« Ce refus d’obtempérer, c’est un refus de l’autorité, ce refus de l’autorité, c’est un refus de la République », a martelé le ministre.

« Si chacun sait ici que lorsqu’on embrasse la carrière de policier, c’est une vocation qui peut vous coûter la vie, au service des autres, au service de la France, personne ne s’engage en pensant que ceux que vous protégez peuvent vous tuer », a poursuivi le ministre. « Sans règle, sans policier, il n’y a plus que la loi du plus fort, la guerre de tous contre tous », a-t-il aussi rappelé.


« Ces anges gardiens, cette police secours, sont les policiers d’élites de notre quotidien »

« Nous soutiendrons la police sous les lazzis et sous les coups. Nous ne céderons rien aux pressions venues de ceux qui n’ont pour projet que le relativisme et la fin d’une certaine idée de la République et de la France », a prévenu Gérald Darmanin, qui a également rendu hommage aux policiers qui travaillent en « police secours » : « Ces policiers du quotidien toujours présents qui aident, qui assistent, qui réconfortent (…) ces policiers qui sont là quand tout va mal, quand nos concitoyens n’ont plus personne vers qui se tourner ».

« On ne sait jamais vraiment sur qui ou sur quoi on va tomber quand le téléphone sonne ou que la radio de service indique de se rendre sur une intervention. Ces anges gardiens, cette police secours, sont les policiers d’élites de notre quotidien », a-t-il affirmé.

Décoré de la légion d’honneur

Éric Monroy, qui était brigadier de police, a été décoré de la légion d’honneur au cours de cette cérémonie et a été promu au grade de capitaine. Au moment de l’hommage, une minute de silence a été observée dans tous les commissariats et casernes de gendarmerie de France.

La nuit du drame, Éric Monroy était intervenu avec deux de ses collègues pour un homme qui s’était endormi au volant de sa voiture. Il a tenté de récupérer la clef de contact de la voiture du conducteur, lorsque ce dernier a brutalement redémarré, trainant le fonctionnaire sur plusieurs mètres. Le véhicule a violemment percuté un mur. Éric Monroy a été déclaré mort sur place.

Le chauffard déjà condamné à plusieurs reprises par la justice a été mis en examen pour « violences volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner sur personne dépositaire de l’Autorité Publique et CEA (Conduite sous l’emprise d’un état alcoolique) en récidive » et a été placé en détention provisoire.

Une cagnotte pour soutenir la famille du policier

Une cagnotte en ligne a été ouverte par les collègues du policier disparu, sur la plateforme Leetchi« Suite à la disparition brutale et tragique en service du Brigadier Monroy Eric, nous faisons appel à votre générosité pour apporter un soutien financier à ses filles, Noéline, Lucie, Mathilde et sa compagne Gibory Laurence. Merci pour votre soutien », peut-on lire.

Près de 30 000 euros ont déjà été récoltés. Il est possible d’y participer en y accédant ici.