Marseille : Une jeune femme séquestrée et forcée à se prostituer, les policiers la libèrent

INFO ACTU17. Une jeune femme de 18 ans a alerté sa sœur par message en lui expliquant qu'elle était séquestrée par trois hommes, dans un appartement du quartier de la Belle-de-Mai à Marseille (3e). Les policiers sont parvenus à la localiser et l'ont retrouvée. Quatre suspects ont été interpellés et placés en garde à vue.
Marseille : Une jeune femme séquestrée et forcée à se prostituer, les policiers la libèrent
Illustration. (Alexandre Marchi / PhotoPQR / Maxppp)
Par Stéphane Cazaux
Le mardi 28 novembre 2023 à 19:57

Des policiers de la brigade anticriminalité (BAC) ont localisé et retrouvé une jeune femme de 18 ans qui venait de prévenir sa sœur par message, en lui expliquant qu'elle était séquestrée par plusieurs hommes qui voulaient la forcer à se prostituer, dans un appartement de Marseille. Les forces de l'ordre se sont rendues sur place, dans le 3e arrondissement, et ont interpellé quatre suspects qui ont été placés en garde à vue, selon les informations d'Actu17.

Les policiers ont été alertés en fin d'après-midi par la sœur de cette jeune majeure. "La victime l'a alertée par un message sur Snapchat", confie une source proche de l'enquête. L'affaire a été immédiatement prise au sérieux par les forces de l'ordre et les recherches ont débuté. Un appartement a été localisé dans le quartier de la Belle-de-Mai et les hommes de la BAC sont vite arrivés sur les lieux, peu après 18 heures.

Dans le logement, les policiers tombent sur trois hommes et une adolescente, ainsi que la victime qui se trouve dans une chambre. Les quatre suspects, trois hommes de 29, 25, et 22 ans, ainsi qu'une adolescente de 16 ans, ont été arrêtés et conduits au commissariat.

Attirée par une amie

Interrogée, la victime a indiqué que c'est l'adolescente, qui est l'une de ses amies, qui l'avait amenée jusqu'à cet appartement, qui est squatté, vendredi. Une fois arrivée, elle a raconté être tombée face à l'un des trois hommes qui lui aurait pris son téléphone avant de la séquestrer dans une chambre afin qu'elle se prostitue. Un second suspect l'aurait également frappée face à sa réticence.

Une enquête a été ouverte et permettra de faire toute la lumière sur cette sombre affaire et les responsabilités de chacun des suspects.

LES PLUS LUS