Une enquête ouverte pour viol et agressions sexuelles visant Jean Lassalle

Jean Lassalle, ancien candidat à l'élection présidentielle, fait l'objet d'une enquête préliminaire suite à des accusations de viol et d'agressions sexuelles. Une femme de 45 ans affirme avoir été violée par ce dernier en 2010, lorsqu'elle s'était engagée dans sa campagne électorale. L'enquête a été confiée à la police judiciaire de Bordeaux.
Une enquête ouverte pour viol et agressions sexuelles visant Jean Lassalle
Jean Lassalle, le 2 avril 2022. (Obatala-photography / Shutterstock)
Par Actu17
Le vendredi 21 juillet 2023 à 12:21

Une enquête préliminaire a été ouverte début mai par le parquet de Bordeaux pour des faits de viol et d'agressions sexuelles, visant l'ancien candidat à l'élection présidentielle, âgé de 67 ans, Jean Lassalle, a révélé BFMTV. Une information confirmée par le parquet de Bordeaux.

La plainte a été déposée par une femme, aujourd'hui âgée de 45 ans, qui déclare avoir été violée par Jean Lassalle en 2010. La plaignante affirme que les faits se sont produits lorsqu'elle s'était engagée dans la campagne des élections régionales, à laquelle Jean Lassalle se présentait comme candidat. Elle avait sollicité l'aide de plusieurs candidats pour résoudre un problème de scolarité de sa fille, et le berger des Pyrénées avait été le seul à lui répondre.

Elle raconte qu'elle a un peu plus tard été invitée par Jean Lassalle à le rejoindre dans un grand hôtel de Bordeaux pour discuter de la campagne. Selon son récit, à son arrivée, elle s'est retrouvée seule avec le candidat dans une chambre. "Il m'a embrassé deux fois. Je l'ai repoussé", décrit-elle à nos confrères, ajoutant qu'elle avait essayé de le dissuader, en lui disant qu'elle était enceinte, ce qu'il n'a pas cru.

«Faire en sorte qu’il ne fasse pas d’autres victimes»

Bien que traumatisée par ce viol présumé, elle a continué à travailler avec Jean Lassalle durant la campagne, évoquant son état perturbé à l'époque, dû notamment à son traitement médicamenteux. C'est seulement après une décennie qu'elle a décidé de porter plainte, expliquant avoir réalisé qu'elle souffrait depuis douze ans à cause de cette affaire, au point de tenter de mettre fin à ses jours. "J’ai décidé de changer de vie. J’ai voulu porter plainte pour dénoncer les faits, faire en sorte qu’il ne fasse pas d’autres victimes et refermer cette parenthèse", a-t-elle expliqué à la chaîne d'informations.

Déjà en 2017, lors du mouvement #Balancetonporc, Jean Lassalle avait été accusé de comportement déplacé envers les femmes. Il avait été décrit comme étant le "député le plus gluant" par certains de ses collègues à l'Assemblée nationale.

L'enquête confiée à la police judiciaire de Bordeaux est toujours en cours. Des proches de la plaignante devraient être auditionnés dans les jours à venir. Jean Lassalle, qui participe actuellement à une émission de télé-réalité pour la chaîne M6, pourrait être convoqué dans les prochaines semaines pour être entendu par les enquêteurs.

LES PLUS LUS