Gers : Incendies volontaires et caillassages après le refus d’obtempérer mortel à Auch


Illustration. (Shutterstock)

La nuit a été très chaude à Auch dans le Gers. Des violences urbaines ont fait suite à la mort d’un habitant qui fuyait la police.

« Oeil pour œil, dent pour dent » mentionne un tag tracé dans la nuit de vendredi à samedi sur la devanture de la Poste du quartier du Garros. Elle vient illustrer les attaques et dégradations qu’ont subies les forces de l’ordre et les secours une bonne partie de la nuit.

Incendies volontaires et caillassages

De nombreux incendies de véhicules et de poubelles se sont déclarés et les pompiers et policiers ont été caillassés en intervenant, relate La Dépêche. Au total, une quarantaine d’émeutiers ont semé le chaos dans ce quartier d’Auch.

Des renforts envisagés

La préfecture envisage de déployer des renforts policiers pour la nuit à venir.

Ces violences urbaines font suite à l’accident mortel qui s’était produit dans l’après-midi à Pavie. Le conducteur d’une voiture occupée par trois personnes, avait refusé de se soumettre à un contrôle de police. Il avait forcé le barrage et manqué de percuter un fonctionnaire.


Quelques mètres plus loin, le véhicule avait fait une embardée et un jeune homme à bord, habitant le quartier du Garros, est décédé. Les deux autres occupants de la voiture, le conducteur et passager, ont été grièvement blessés.