Isère : Un automobiliste refuse le contrôle, percute un gendarme et prend la fuite


Illustration. (Twitter / @Prefet56)

Le gendarme de 25 ans a été conduit à l’hôpital par les sapeurs-pompiers.

Un refus d’obtempérer et un énième membre des forces de l’ordre renversé par un véhicule. Les faits se sont déroulés dans la nuit de vendredi à samedi, vers 3 heures du matin, à Saint-Egrève près de Grenoble (Isère) rapporte France 3.

Des gendarmes étaient en contrôle routier sur l’avenue du général de Gaulle lorsqu’ils ont ordonné à un automobiliste de s’arrêter. Le conducteur a refusé et a renversé le militaire avant de prendre la fuite.

La victime blessée a été prise en charge par les sapeurs-pompiers puis transportée en état d’urgence relative à l’hôpital de Grenoble. Une enquête a été ouverte afin de retrouver le fuyard.

Des situations qui se multiplient

Deux refus d’obtempérer se produisent chaque heure en France selon un récent bilan officiel qui fait état de 24 000 faits de ce type en un an.


Dans la nuit du 5 au 6 août dernier, un policier du Mans (Sarthe) qui tentait de récupérer les clefs de contact d’un conducteur ivre, a été tué. L’homme venait de redémarrer, percutant violemment un mur.

Durant la même nuit, un automobiliste soupçonné de vol a foncé sur un policier de la Brigade anticriminalité (BAC) d’Agde, qui a ouvert le feu. En juillet dernier, la gendarme Mélanie Lemée a quant à elle été mortellement percutée par un chauffard qui refusait le contrôle, à Port-Sainte-Marie, près d’Agen (Lot-et-Garonne).