La Défense : Un employé de 26 ans poignardé à mort au centre commercial Westfield les 4 Temps


Le centre commercial Westfield du quartier d'affaires de La Défense. (Illustration/photo HJBC/shutterstock)

Un homme âgé de 26 ans a été tué de plusieurs coups de couteau à proximité du centre commercial des 4 Temps à La Défense (Hauts-de-Seine), où il travaillait, ce mercredi soir. L’auteur présumé du meurtre, un sans domicile fixe de 39 ans, a été interpellé peu après.

Une patrouille de police qui se trouvait à proximité du centre commercial Westfield les 4 Temps a été requis par de nombreux clients à 19h50. Un homme venait de recevoir plusieurs coups de couteau, à l’entrée du centre, sur la place du Dôme d’après nos informations, confirmant celles du Parisien. La victime gisait au sol dans une mare de sang. L’un des policiers a effectué des gestes de premiers secours avant l’arrivée des sapeurs-pompiers. L’homme âgé de 26 ans a ensuite été pris en charge par les secours qui n’ont pas réussi à le sauver. Il a été déclaré mort sur place.

Les policiers ont dans le même temps retrouvé le tueur qui se trouvait non loin là, dans le centre commercial, avec un couteau d’une lame d’environ 15 cm qu’il tenait toujours en main. Ce dernier avait des taches de sang sur ses vêtements. Il a accepté de poser son arme blanche, puis a été rapidement interpellé. Âgé de 39 ans, ce sans domicile fixe originaire de la Guyane et bien connu du quartier, n’avait pas d’autre arme sur lui. Il a été placé en garde à vue différée étant donné qu’il était alcoolisé. Le trentenaire est déjà connu des services de police indique une source proche de l’enquête.

Touché mortellement au cou et au thorax

Les premières constatations ont montré que la victime, qui était employée à « Waffle Factory » dans le centre commercial, avait été poignardée à au moins trois reprises, au thorax, au cou et à la clavicule. « Un différend a eu lieu entre cet employé et son agresseur pour des raisons encore inconnues. L’auteur serait parti avant de revenir en courant pour le poignarder », décrit cette même source. Les enquêteurs du service départemental de police judiciaire (SDPJ) des Hauts-de-Seine ont été chargés des investigations.

Un autre sans domicile fixe avait dérobé un véhicule de la mairie en février dernier, sur le parvis de La Défense. Il avait foncé sur des piétons, tuant une femme âgée de 62 ans et faisant un blessé.