Liverpool : L’explosion devant l’hôpital pour femmes est considérée comme un «incident terroriste»

L'explosion s'est produite dans un taxi, juste devant l'hôpital pour femmes de Liverpool. (capture écran/DR)

L’explosion devant l’hôpital pour femmes de Liverpool (Angleterre) ce dimanche matin est désormais considérée comme un « incident terroriste » annonce la police, qui a donné des éléments supplémentaires sur le déroulement des faits. Un quatrième suspect a été interpellé.

Un homme a été tué dans une explosion qui s’est produite dans un taxi ce dimanche matin, juste devant l’entrée principale de l’hôpital pour femmes de Liverpool. La police pense que le défunt transportait un engin explosif improvisé. Le conducteur du taxi a réussi à sortir du véhicule et a été blessé, mais il a pu rentrer chez lui.

« Nous pensons connaître l’identité du passager [décédé] mais nous ne pouvons pas la confirmer pour le moment », a détaillé Russ Jackson, le porte-parole de la police antiterroriste du nord-ouest, lors d’une conférence de presse ce lundi matin. Le chauffeur de taxi a récupéré son passager dix minutes plus tôt. L’homme lui a demandé de le conduire à l’hôpital pour femmes et l’explosion a eu lieu au moment où il devait descendre.

Des perquisitions se sont déroulées dans deux logements différents peu après les faits, et des « éléments significatifs » ont été découverts précisent les autorités. Des éléments et matériaux pouvant entrer dans la conception d’un engin explosif ont été saisis détaille le Guardian. Des habitants ont dû être évacués durant les opérations de police.

Trois suspects de 21, 26 et 29 ans ont été interpellés quelques heures après l’explosion par la police antiterroriste, dans le quartier de Kensington. Un quatrième individu âgé de 20 ans a été arrêté précise la police. Les quatre suspects sont considérés comme des « complices » de l’auteur principal a précisé Russ Jackson.

Une vidéo montrant le moment de l’explosion a été diffusée sur les réseaux sociaux ce lundi matin. Il s’agit vraisemblablement des images d’une vidéosurveillance.

« J’ai demandé que les patrouilles soient renforcées dans tout le Merseyside »

Les faits se sont déroulés au moment où le Royaume-Uni commémorait les victimes des guerres, à l’occasion du « Dimanche du souvenir ». « Nous sommes conscients que des événements commémoratifs se déroulaient non loin de l’hôpital lorsque l’explosion a eu lieu. Nous ne pouvons pas établir de lien, mais c’est une piste d’enquête que nous poursuivons », a ajouté Russ Jackson. « Des incidents comme celui-ci sont très rares mais je demanderais aux gens de rester calmes mais aussi d’être vigilants et alertes », a-t-il poursuivi. « Il n’y a pas de menace spécifique pour la région, mais j’ai demandé que les patrouilles soient renforcées dans tout le Merseyside ».

La police antiterroriste de la région a été chargée des investigations, avec l’appui de la police du Merseyside et du MI5, l’un des trois principaux services de renseignement et de sécurité britanniques. La menace terroriste au Royaume-Uni est actuellement au niveau « substantiel », ce qui signifie qu’une attaque est jugée « probable ».

Le Premier ministre Boris Johnson présidera un conseil de défense ce lundi après-midi suite à cet acte terroriste, a annoncé Downing Street.