Lyon : Un hommage a été rendu à Franck Labois, tué lors d’une opération de police


Un hommage a été rendu à Franck Labois à la préfecture du Rhône ce vendredi. (photo ministère de l'Intérieur)

La cour de la préfecture du Rhône était pleine ce vendredi après-midi pour rendre hommage à Franck Labois, le policier tué à l’âge de 45 ans dans la nuit du 11 au 12 janvier à Bron, près de Lyon (Rhône).


Le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner a rendu hommage à Franck Labois ce vendredi. « Ce crime ne sera pas impuni, justice sera faite » a promis le ministre.

Franck Labois, ce policier de 45 ans affecté au Groupe d’appui opérationnel (GAO) de la Sûreté départementale du Rhône, a été tué le week-end dernier à Bron, mortellement percuté par le fourgon des malfaiteurs qu’il allait interpeller avec ses collègues lors d’une opération.

« Un homme, un camarade comme on en trouve peu »

« Un grand policier et un homme inestimable », a insisté Christophe Castaner, vantant « la passion, la joie, le courage et la volonté » du fonctionnaire. « Un homme, un camarade comme on en trouve peu », a-t-il poursuivi. « C’est parce qu’il s’est dressé qu’il est tombé » a ajouté Christophe Castaner devant le cercueil du policier recouvert du drapeau tricolore.

« Policier, c’est le don de soi, c’est vouloir servir les autres, les Français, la République, prendre tous les risques pour aider et protéger », a aussi déclaré le ministre de l’Intérieur, avant de s’adresser au défunt : « Vous continuerez à vivre dans nos gestes, dans nos mémoires ».


Franck Labois était âgé de 45 ans. (DR)

Élevé au grade de capitaine de police

Franck Labois a ensuite reçu les insignes de chevalier de la Légion d’honneur à titre posthume des mains du ministre, qui était accompagné des frères du défunt. Le fonctionnaire disparu a également été élevé au grade de capitaine de police.

Le cercueil avait été, avant la cérémonie, accompagné par un cortège de motards jusqu’à la préfecture, l’une des passions du défunt. D’autre part, une minute de silence a été observée à 15 heures dans tous les services de police et de gendarmerie de France en mémoire à Franck Labois.

Les obsèques du policier se dérouleront samedi 18 janvier dans l’intimité familiale, près de Metz.