Manifestation des soignants à Paris : la garde à vue de l’infirmière levée, elle comparaîtra en septembre devant la justice


Farida C. a été interpellée en flagrant délit ce mardi après-midi. (capture écran vidéo Remy Buisine)

L’infirmière de 50 ans interpellée ce mardi après-midi lors de la manifestation des soignants, en flagrant délit, a été remise en liberté ce mercredi à l’issue de sa garde à vue.

Farida C. a été remise en liberté vers 16 heures. Cette infirmière âgée de 50 ans avait été placée en garde à vue mardi après-midi au cours de la manifestation des soignants à Paris, après avoir jeté des projectiles sur les policiers, sur l’esplanade des Invalides. Elle a passé la nuit au commissariat du VIIe arrondissement où elle a été interrogée.

La mise en cause est désormais convoquée au tribunal de Paris le 25 septembre prochain dans le cadre d’une comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité (CRPC) et devra répondre des faits d’outrages, rébellion et violences sur personne dépositaire de l’autorité publique avec armes par destination.

Farida C. a reconnu les faits reprochés lors de ses auditions. Par ailleurs, plusieurs policiers ont déposé plainte à son encontre selon nos informations.

Des images des faits et de son interpellation

Son interpellation qui a été filmée, a créé une polémique sur les réseaux sociaux et un rassemblement a été organisé ce mardi soir devant le commissariat du VIIe, auquel ont participé plusieurs députés de la France insoumise (LFI).


Des images montrant la quinquagénaire jeter des cailloux sur les forces de l’ordre ont également été diffusées, on aperçoit la mise en cause faire aussi des doigts d’honneur.

32 personnes ont été interpellées durant cette manifestation qui a été le théâtre de violences. Une quinzaine de policiers ont également été blessés.