Marseille : Les policiers de la BAC Nord visés par des tirs à La Bricarde, le RAID intervient


Illustration. (PhotoPQR/Maxppp)

Les policiers de la brigade anticriminalité (BAC) Nord ont été visés par des coups de feu ce dimanche après-midi dans la cité de La Bricarde (15e). Les hommes de l’antenne du RAID de Marseille se sont rendus sur place. La veille, dans le même quartier, les policiers de la BAC avaient été mis en joue par deux individus encagoulés et armés d’une kalachnikov, qui ont finalement été interpellés.

Tension maximale à La Bricarde depuis 48 heures. Ce dimanche après-midi vers 16 heures, des policiers de la BAC Nord ont interpellé un dealer présumé dans ce quartier connu pour son trafic de stupéfiants, et ont essuyé des tirs peu après, à la kalachnikov et avec une arme de poing par plusieurs individus. « Les fonctionnaires se sont abrités derrière un muret pour éviter d’être touchés, des impacts ont été relevés dessus », détaille une source policière. Les policiers de l’antenne du RAID de Marseille ont été appelés et des renforts – notamment de CRS – ont été envoyés sur place. Des progressions ont été réalisées dans plusieurs bâtiments pour retrouver les auteurs des tirs. Un second suspect qui aurait ouvert le feu a été interpellé peu après, sans arme. Les deux hommes arrêtés ont été placés en garde à vue.

Les policiers ont retrouvé six étuis dont le calibre reste inconnu, sur le lieu des tirs. Un appartement a également fait l’objet d’une perquisition. A l’intérieur, les forces de l’ordre ont saisi trois kalachnikov, une arme de poing semi-automatique ainsi que des gilets pare-balles lourds, des cagoules, des talkie-walkie et des produits stupéfiants. Une enquête a été ouverte et confiée à la police judiciaire.

Jets de boules de pétanque et pavés, huit suspects interpellés

Dans le même temps vers 16h15, les policiers de la brigade spécialisée de terrain (BST) du 15e arrondissement ont quant à eux été visés par des jets de boules de pétanque et de pavés notamment, ainsi que par des tirs de mortiers d’artifice, dans la cité Campagne-l’Évêque. Des véhicules de police ont été dégradés. Huit suspects ont été interpellés : quatre d’entre eux sont âgés de 17 ans, deux autres ont 16 ans, les deux derniers sont âgés de 15 et 18 ans. Seuls deux des interpellés sont déjà connus des services de police. « L’un d’entre eux est accusé d’avoir lancé une herse artisanale fabriquée avec une planche et des clous, devant la voiture des policiers. Ils l’ont évitée de justesse », révèle une autre source policière. Les enquêteurs du groupe d’appui judiciaire (GAJ) Nord sont en charge de l’enquête. La veille des faits vers 19 heures, au même endroit, les policiers de la BST ont interpellé un homme qui transportait 4 kilos de cannabis et un peu plus de 1100 euros en numéraire.

« C’est la guerre dans les quartiers Nord de Marseille », déplore Rudy Manna, secrétaire départemental du syndicat Alliance Police Nationale des Bouches-du-Rhône, sur Twitter. « Zone de quasi non-droit », lance-t-il, en publiant des photos des armes par destination utilisées par les agresseurs.

Deux hommes encagoulés mettent en joue les policiers avec une kalachnikov

Déjà vendredi soir, un drame a sans doute été évité de peu, à La Bricarde, d’après nos informations. Les policiers de la BAC Nord se sont lancés dans une opération anti-drogue mais n’ont trouvé ni guetteur, ni dealer. Ils ont pénétré dans les halls d’immeuble à la recherche de stupéfiants ou d’armes quand soudain, plusieurs d’entre eux se sont retrouvés mis en joue par deux individus habillés en noir, encagoulés et gantés, armés d’une kalachnikov.

« Les policiers ont à peine eu le temps de réagir, tout s’est passé en un quart de seconde », décrit une source proche de l’enquête. « Les deux agresseurs se sont finalement rendu compte qu’ils étaient devant des policiers et ont fait demi-tour puis sont partis en courant, ils pensaient certainement avoir affaire à des dealers rivaux venus en découdre ». Les deux fuyards se sont débarrassés de leur fusil mais ont été rattrapés et interpellés. Ils ont été placés en garde à vue.

Non loin de là, sur le boulevard Henri-Barnier, un adolescent de 17 ans a été interpellé ce jeudi midi avec près d’un kilo de cannabis, de la cocaïne et un fusil à pompe approvisionné. Quinze jours plus tôt, un homme de 26 ans a été tué par balle à La Bricarde, par des individus qui étaient sur un deux-roues. Il a été déclaré mort sur place.