Meurtre de Victorine : Ludovic B. évoque une altercation avec la victime qui l’a mis «en colère»


Victorine Dartois était âgée de 18 ans. (photo Instagram)

Ludovic B., 25 ans, a été déféré devant les juges d’instruction en charge de l’affaire de la mort de la jeune Victorine Dartois, ce jeudi après-midi à l’issue de sa garde à vue.

Le tueur présumé de la jeune étudiante de 18 ans, Victorine Dartois, a donné des explications durant sa garde à vue qui a débuté ce mardi peu après 15 heures, lorsqu’il a été interpellé à son domicile à Villefontaine (Isère) par le GIGN. Ludovic B. dont les photos ont été diffusées sur les réseaux sociaux ces dernières heures, a déclaré aux gendarmes de la section de recherche qu’il avait tué Victorine après s’être mis brutalement « en colère » selon les informations du journal Le Parisien.

L’auteur présumé a croisé Victorine qui rentrait chez elle à pied après avoir raté son bus ce samedi 26 septembre vers 19 heures, sur un parking de Villefontaine, et a entamé une discussion avec la jeune femme. Une altercation aurait alors éclaté. C’est à ce moment-là que Victorine aurait tenu des propos qui auraient énervé Ludovic B., selon ses explications. Il s’en serait alors pris à la victime, jusqu’à la tuer et abandonner son corps dans un ruisseau qui était difficile d’accès.

Un témoignage clef

Le mis en cause s’est ensuite débarrassé de ses vêtements ainsi que de ses baskets, dans un conteneur enterré, se trouvant dans une commune voisine. A la suite de ses déclarations, les gendarmes ont retrouvé les effets personnels de Ludovic B. à l’endroit indiqué.

Les enquêteurs sont parvenus jusqu’à la piste du suspect par l’intermédiaire d’un lieutenant de gendarmerie affecté à une compagnie du Nord-Isère, qui a reçu le témoignage d’un riverain qu’il connait dans le cadre de son travail. Ce dernier lui a fourni l’identité du tueur présumé détaillent nos confrères.


Déjà condamné à plusieurs reprises

Ludovic B., né à Vénissieux (Rhône) de parents martiniquais, a déjà été condamné à plusieurs reprises par le passé, alors qu’il était mineur notamment selon Le Dauphiné. Il est aujourd’hui âgé de 25 ans et père d’un bébé âgé de quelques mois.

L’homme est présenté comme un « petit caïd » de quartier de Villefontaine, qui fréquentait des individus plus chevronnés, connus notamment pour des faits de vols avec violences. Le mis en cause avait été condamné par le passé pour des vols, des violences ainsi que des délits routiers. Il avait notamment fait l’objet d’une peine aménagée avec un bracelet électronique. Sa dernière condamnation remonte à l’an passé pour des vols avec effraction commis en 2017 et 2018, indique le quotidien régional.

Il aurait participé à la marche blanche

D’autre part, Ludovic B. aurait participé à la marche blanche en mémoire de Victorine à laquelle 6000 personnes étaient présentes le dimanche 4 octobre. L’homme vivait à moins d’un kilomètre de la maison de la famille de la victime, dans le quartier des Fougères à Villefontaine. Il devrait être mis en examen dans l’après-midi.

Le procureur de la République s’exprimera lors d’une conférence de presse ce jeudi soir à 18h30. Le patron de la section de recherche de Grenoble le colonel James prendra également la parole.