Mineurs isolés «violeurs» et «assassins» : Éric Zemmour sera jugé à Paris en septembre


Eric Zemmour, le 25 avril 2017. (photo IP3 Press/Maxppp)

Éric Zemmour comparaîtra le 8 septembre prochain devant le tribunal correctionnel pour « provocation à la discrimination » et « injures raciales ».

Le parquet de Paris a cité le polémiste et chroniqueur Éric Zemmour à comparaître le 8 septembre devant le tribunal correctionnel pour « provocation à la discrimination » et « injures raciales », suite à des propos sur les migrants mineurs isolés indique Le Figaro.

Les faits reprochés au chroniqueur de CNews et du Figaro remontent au 29 septembre 2020, au cours d’un débat dans l’émission Face à l’info sur la chaîne d’informations, après l’attentat devant les ex-locaux de Charlie Hebdo. Éric Zemmour avait lâché au sujet des mineures isolés : « Ils n’ont rien à faire ici, ils sont voleurs, ils sont assassins, ils sont violeurs, c’est tout ce qu’ils sont, il faut les renvoyer et il ne faut même pas qu’ils viennent ». Le parquet de Paris avait ouvert une enquête 48 heures plus tard.

Une semaine avant ses déclarations, Eric Zemmour avait écopé d’une amende de 10 000 euros pour « provocation à la haine raciale » et « injures publiques à caractère raciste ».

« Je m’étonne que ce soit encore le parquet qui décide de poursuivre mon client, et non les associations », a réagi Me Olivier Pardo, l’avocat du polémiste. « Eric Zemmour a été poursuivi 12 fois et nous avons gagné 10 fois », a-t-il ajouté.