Nantes : Un ado de 17 ans se tue dans un accident de scooter, il faisait du rodéo peu avant le drame


Illustration Actu17 ©

Un adolescent âgé de 17 ans s’est tué dans un accident de scooter dans la nuit de mardi à mercredi, à Nantes (Loire-Atlantique). Il circulait sans casque.


L’accident mortel s’est produit dans le quartier de la Bottière à Nantes peu avant 3 heures du matin, à l’intersection de la rue de la Souillarderie et de la rue Victor-Grignard.

Un jeune de 17 ans qui circulait à scooter avec son casque sur le bras, a heurté le trottoir avant de chuter raconte France Bleu. La victime s’est relevée avant de s’effondrer.

Les secours ont été alertés et le SAMU est rapidement arrivé sur place. Malgré de longues tentatives de réanimation, la victime de 17 ans est décédée d’un arrêt cardiaque sur place. Elle a été déclarée morte peu avant 4 heures du matin.

Deux individus se sont emparés du scooter

A l’arrivée des secours et de la police, le deux-roues de l’adolescent avait disparu. Les images de vidéosurveillance ont permis de comprendre qu’un attroupement s’était formé peu après le terrible accident, et que deux individus étaient repartis avec le scooter.


Aucun véhicule de police à proximité

Par ailleurs, la police a précisé qu’aucun véhicule des forces de l’ordre ne se trouvait à proximité du jeune conducteur domicilié à Carquefou, lorsqu’il a chuté, et qu’il s’agissait d’un accident de la route.

Une précision des autorités sans doute liée à la situation à Argenteuil (Val-d’Oise), où un jeune homme de 18 ans s’est tué en chutant de sa motocross, alors qu’une voiture de la Brigade anticriminalité (BAC) venait de le croiser. Des violences urbaines ont ensuite éclaté dans la ville.

D’autre part, selon une source proche de l’enquête citée par France Bleu, l’adolescent de 17 ans se serait livré à des acrobaties et à un rodéo quelques minutes avant sa chute mortelle. Ce dernier était par ailleurs connu des services de police pour des faits liés aux stupéfiants notamment.

Une enquête a été ouverte et confiée à la brigade accident du commissariat de Nantes. Elle permettra de déterminer ce qu’il s’est exactement passé, et d’identifier les deux hommes qui ont récupéré le deux-roues. Une autopsie doit être pratiquée ce mercredi.