Nord : Deux voitures de police violemment percutées lors de deux interventions en moins de 24h


Une voiture de police a été violemment percutée à Hem (à gauche), et une autre à Roubaix ce dimanche. (DR)

Deux voitures de police ont été embouties à Roubaix et à Hem (Nord) en moins de 24 heures, dans deux affaires différentes. Deux hommes ont été interpellés.


Les images de ces deux voitures de police sérigraphiées dénotent des chocs violents, notamment pour celle des policiers qui intervenaient à Hem, dans la nuit de samedi à dimanche, pour un différend conjugal. Ces derniers se sont rendus vers 22h30 dans la rue de la Colline raconte La Voix du Nord.

L’ex-concubin décrit comme agressif venait de quitter le domicile. Les policiers ont donc rebroussé chemin. Alors qu’ils revenaient vers leur voiture, ils ont aperçu un chauffard qui arrivait vers eux à pleine vitesse. Les fonctionnaires ont à peine eu le temps de s’écarter. L’automobiliste a violemment percuté leur voiture dont l’avant a été pulvérisé.

L’homme qui était au volant a été immédiatement interpellé. Il s’agissait de l’ex-concubin qui avait quitté les lieux peu avant. Il souffrait de douleurs à un genou et a été conduit à l’hôpital de Roubaix. Ce dernier a été placé en garde à vue pour « tentative d’homicide sur personne dépositaire de l’autorité publique » et « dégradation volontaire de véhicule administratif ».

L’avant de la voiture de police, dont le bloc moteur, a été détruit. (DR)

« Le pire a été évité »

Dans un communiqué, le syndicat de police Alliance dénonce « une montée de violence intolérable envers les forces de l’ordre ». « Par chance et au vu des circonstances, nos collègues n’ont pas été blessés mais choqués par cet évènement. Néanmoins, il est à préciser que leur vie a été mise en danger et que le pire a été évité », ajoute l’organisation. « Ces actes et ces comportements intolérables rendent de plus en plus difficile l’action de nos policiers pour lutter contre l’insécurité et la protection de nos concitoyens », précise-t-on.


Un homme sans permis percute un véhicule de police

Un second véhicule a été percuté ce dimanche, cette fois à Roubaix. Un chauffard qui circulait sans permis de conduire a refusé de s’arrêter lorsque les policiers lui ont ordonné. Il a percuté la voiture sérigraphiée des forces de l’ordre au niveau de l’avant droit, et a pu être interpellé. Fort heureusement, aucun policier n’a été blessé au cours de ces deux interventions. Selon un récent bilan officiel, un refus d’obtempérer est commis toutes les demi-heures en France.

Toujours dans ce même département du Nord la semaine dernière, à Villeneuve-d’Ascq, un policier a été violemment frappé au visage lors d’une intervention. Il a deux dents cassées et douze points de suture lui ont été posés au visage.