Patrick Balkany : Sa demande de remise en liberté rejetée une nouvelle fois par la Cour d’appel de Paris


Patrick Balkany le 13 mai 2019 au tribunal de Grande Instance de Paris. (photo Julien Mattia/Le Pictorium/MAXPPP)

C’est la troisième fois consécutive que la Cour d’appel de Paris rejette la demande de remise en liberté du maire de Levallois-Perret (Hauts-de-Seine).

Patrick Balkany est écroué à la prison de la Santé à Paris depuis le 13 septembre dernier, jour de sa condamnation à quatre ans de prison pour fraude fiscale en première instance, puis à cinq ans de prison pour blanchiment aggravé. Le maire de Levallois-Perret s’est vu refuser pour la troisième fois consécutive sa demande de remise en liberté par la cour d’appel de Paris.

La première demande de l’élu avait été rejetée par la justice le 13 novembre dernier, puis une seconde fois le 9 décembre. Les magistrats avaient estimé qu’il devait rester en prison dans l’attente de son procès d’appel prévu en février 2020.

Patrick Balkany a renoncé à se présenter aux prochaines élections municipales à Levallois-Perret. Il a été hospitalisé plusieurs fois depuis le 12 décembre dernier. Son procès en appel pour fraude fiscale s’est tenu sans lui et le jugement sera rendu le 4 mars prochain. Celui concernant le volet pour blanchiment aggravé débutera le 3 février.