Poissy : Un chauffard refusant le contrôle et fonçant sur la police neutralisé par balle, il est décédé


Illustration Actu17 ©

Un chauffard a refusé d’obtempérer à un contrôle de police dans la nuit de vendredi à samedi. Il a été mortellement neutralisé par balle par la police, alors qu’il fonçait sur les forces de l’ordre.

Tout est parti d’un contrôle routier de la Brigade anticriminalité de nuit de Paris (BAC 75N) vers 02h10. Les policiers ont ordonné au conducteur d’une Renault Clio qui circulait sur le périphérique, de s’arrêter, mais l’homme a refusé et a accéléré. Il s’est engagé sur l’autoroute A13 en direction des Yvelines.

La course-poursuite a continué durant près de 20 minutes, le chauffard fuyant à pleine vitesse. Des renforts ont été demandés sur les ondes police. Le mis en cause est sorti à Poissy et s’est dirigé dans le quartier Beauregard. Il s’est finalement arrêté à proximité de la rue de Villiers.

Les policiers sont alors descendus pour interpeller le mis en cause. L’homme a brutalement redémarré, fonçant sur l’un des fonctionnaires qui a ouvert le feu. Le chauffard a été mortellement touché. Il est décédé. Les deux autres personnes qui se trouvaient dans le véhicule du fuyard, âgées de 29 et 33 ans, ont été interpellées et placées en garde à vue.

Une enquête a été ouverte et confiée à la sûreté départementale. L’Inspection générale de la police nationale (IGPN) a également été saisie, comme la procédure l’exige à chaque fois qu’un policier fait usage de son arme.


Un policier très grièvement blessé à Savigny-sur-Orge cette semaine

Dans la nuit de mardi à mercredi, un policier a été très grièvement blessé après avoir été percuté par un chauffard qui refusait de se soumettre au contrôle à Savigny-sur-Orge (Essonne). Il est toujours dans un état grave et l’auteur des faits est recherché. Un autre policier a été blessé à Villeparisis (Seine-et-Marne) dans des circonstances similaires, dans la nuit de mercredi à jeudi. Durant cette même nuit, un policier a ouvert le feu sur un chauffard qui lui fonçait dessus, à Bagneux (Hauts-de-Seine).