Rennes : Un policier affecté à la CRS 9 s’est suicidé avec son arme de service


Illustration. (Gérard Bottino / Shutterstock)

Un policier âgé de 46 ans a mis fin à ses jours tôt ce mercredi matin vers 6 heures, alors qu’il venait de terminer son service.

Affecté à la CRS 9 de Saint-Jacques-de-la-Lande (Ille-et-Vilaine), un policier de 46 ans s’est suicidé avec son arme de service alors qu’il venait de rejoindre son domicile près de Rennes, après son service. Marié, il était père de trois enfants.

Il s’agirait du 45ème policier à se donner la mort depuis le 1er janvier en France, selon un décompte non officiel. Durant les 10 derniers jours, ce sont six policiers qui ont commis ce geste irréparable.

Des suicides en forte hausse dans les rangs de la police nationale puisqu’en 2018, 35 policiers et 33 gendarmes se sont suicidés selon les chiffres du ministère de l’Intérieur.

Une Cellule alerte et prévention du suicide (CAPS) a été créée

Face à cette situation dramatique, le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner a annoncé à la fin avril l’ouverture la Cellule alerte et prévention du suicide (CAPS). Un numéro « disponible 24 heures sur 24 » est désormais opérationnel.