Rhône : En pleine nuit, il casse la porte du commissariat de Meyzieu à coups de pied de biche


Un homme a été arrêté alors qu'il était en train de dégrader la porte du commissariat de Meyzieu. (capture écran Google)

L’homme a été interpellé en flagrant délit après avoir tenté de prendre la fuite.

Les policiers de la brigade nuit de Meyzieu, une commune de la métropole de Lyon, ont eu une drôle de surprise dans la nuit de dimanche à lundi. Ils étaient plusieurs fonctionnaires à l’intérieur du commissariat vers 4 heures du matin, lorsqu’ils ont soudainement entendu des bruits sourds venant de l’extérieur.

Dehors, ils ont aperçu un homme qui était en train de dégrader la porte d’entrée du commissariat à coups de pied de biche. Voyant qu’il était repéré, ce dernier a pris la fuite en courant mais a été rattrapé une centaine de mètres plus loin par les policiers. Âgé de 32 ans et déjà connu des services de police, il a été interpellé et placé en garde à vue.

Les premières constatations ont aussi permis de remarquer que le trentenaire avait dégradé une caméra de vidéosurveillance. Une enquête a été ouverte. Les motivations de cet homme restent inconnues à ce stade.

En juin dernier, une femme avait été interpellée devant le commissariat de Paris centre après avoir tagué « A mort les flics » sur une voiture de police sérigraphiée. Elle aussi avait été interpellée en flagrant délit.


Quelques jours plus tôt, un homme avait quant à lui écrit « ACAB » pour « All cops are bastards » (« Tous les policiers sont des bâtards », ndlr) sur deux véhicules de police stationnés devant le commissariat de Bordeaux (Gironde). Il avait terminé sa journée en garde à vue.