Royaume-Uni : Le conducteur du camion où 39 corps ont été découverts inculpé pour homicides involontaires


39 cadavres ont été découverts dans un camion à Grays, au Royaume-Uni. (©VICKIE FLORES/EPA/MAXPPP)

Le chauffeur du camion charnier dans lequel 39 corps ont été retrouvés à Grays, à l’est de Londres (Royaume-Uni) a été inculpé pour 39 homicides involontaires annonce la police ce samedi.

Maurice Robinson, 25 ans, qui était le conducteur du camion où 39 cadavres ont été découverts, a été inculpé pour 39 homicides involontaires, trafic d’êtres humains et blanchiment d’argent. Trois autres suspects sont toujours en garde à vue.

Un suspect Nord-Irlandais âgé de 48 ans a été arrêté tout comme un homme et une femme de 38 ans, tous deux domiciliés à Warrington, dans le nord de l’Angleterre. Tous sont soupçonnés de trafic d’êtres humains et d’homicides.

39 corps sans vie, dont ceux de 8 femmes et d’un adolescent, ont été découverts dans un camion dans une zone industrielle à Grays, une ville située dans le comté de l’Essex, dans la nuit de mardi à mercredi vers 01h40 (heure locale).

Maurice Robinson. (DR)

Concernant la nationalité des victimes, les autorités qui ont annoncé qu’il s’agissait de ressortissants chinois, sont désormais plus mesurés et ont expliqué que le processus d’identification n’était pas achevé, sans plus de détail. Plusieurs familles vietnamiennes ont exprimé leurs craintes ce vendredi que leurs enfants fassent partie des victimes.


Les autopsies des défunts ont débuté ce vendredi et devraient permettre d’en savoir plus sur les conditions dans lesquelles ils sont morts.

Un passage en Belgique et en France

Dans le même temps, l’entreprise Global Trailer Rentals (GTR) qui est basée à Dublin a confirmé être la propriétaire de la remorque réfrigérée dans laquelle les cadavres ont été retrouvés. Elle a indiqué l’avoir louée à un client le 15 octobre dernier et a ajouté qu’elle était équipée d’une balise GPS. Des informations qui ont été fournies aux enquêteurs qui vont pouvoir retracer le parcours du conteneur.

La remorque a effectué deux trajets, entre le Royaume-Uni et le continent, entre le 16 et le 22 octobre, et serait passée par plusieurs villes, en Belgique et en France, dont Dunkerque selon des informations révélées par le quotidien anglais The Guardian. Le conteneur a ensuite pénétré au Royaume-Uni dans la nuit du mardi 22 au mercredi 23 octobre, à Purfleet, un port sur la Tamise. Il venait de Zeebruges, en Belgique.

Une enquête a également été ouverte par le parquet fédéral belge.