Saint-Malo : Un policier percuté et blessé par un chauffard qui refuse le contrôle


Illustration Actu17 ©

Deux personnes ont été placées en garde à vue et deux autres sont recherchées. Une enquête pour tentative d’homicide a été ouverte.

Un nouveau refus d’obtempérer et un nouveau policier renversé et blessé. Il était environ 19 heures ce jeudi soir lorsqu’une patrouille de police a repéré une voiture qui roulait à une vitesse excessive dans le quartier de Saint-Servan de Saint-Malo (Ille-et-Vilaine). Le conducteur commettait de nombreuses infractions au code de la route explique Le Télégramme.

Les policiers à bord d’un véhicule sérigraphié ont décidé de procéder au contrôle de l’automobiliste, mais ce dernier a refusé de s’arrêter et a pris la fuite. Le fuyard s’est retrouvé peu après bloqué dans la circulation dans la rue de la Marne, à un feu rouge.

Il percute le policier pour prendre la fuite

Les forces de l’ordre qui avaient enclenché leurs gyrophares et leurs deux-tons, ont pu s’approcher et l’un des fonctionnaires est descendu pour arrêter le chauffard.

L’homme a alors effectué une marche arrière avant de repartir à pleine vitesse vers l’avant, sur le policier de 45 ans qui a à peine eu le temps de sortir son arme. « Il a sauté et glissé sur le capot », précise le commandant François Botella à Ouest France. Le fonctionnaire a ensuite chuté lourdement au sol, tandis que le chauffard prenait la fuite.


La victime qui est blessée a été conduite à l’hôpital. Ses jours ne sont heureusement pas en danger. Un arrêt de travail de 10 jours lui a été remis.

Deux suspects interpellés à 6 heures

Dans le même temps, des recherches ont été réalisées pour retrouver le chauffard, en vain. Une enquête pour tentative d’homicide sur personne dépositaire de l’autorité publique a été ouverte. Deux suspects ont été interpellés et placés en garde à vue à 6 heures ce vendredi matin. Il s’agirait du conducteur âgé de 27 ans et d’une mineure qui était passagère. Deux autres personnes qui étaient présentes dans le véhicule sont recherchées selon Le Télégramme.

« Un individu a pris tous les risques pour percuter un policier, père de famille. Nous condamnons fermement ces agissements et voulons que justice soit faite », a réagi Yoann Léandri, secrétaire zonal adjoint du syndicat UNSA Police, à Ouest France.

Les faits surviennent au lendemain des obsèques du policier Éric Monroy, tué au Mans dans la nuit du 5 au 6 août dernier lors d’une intervention, alors qu’il tentait de porter secours à un automobiliste ivre. Ce mercredi soir, un policier municipal a également été renversé à Amiens par un chauffard en état d’ébriété.