Seine-Saint-Denis : 140 000 masques chirurgicaux et FFP2 découverts lors d’un contrôle, 2 hommes interpellés


Illustration. (shutterstock)

Un simple contrôle de police a permis la saisie de 140 000 masques ce samedi dans un quartier pavillonnaire de Saint-Denis (Seine-Saint-Denis). Deux hommes ont été interpellés.

Ils étaient visiblement en pleine transaction. Une patrouille de policiers a aperçu deux hommes vers 18 heures à Saint-Denis, à proximité d’un camion stationné rue de Boulogne, non loin du métro. Ces derniers étaient en train de décharger des cartons pour les entreposer dans un pavillon indique une source policière.

Les policiers ont procédé au contrôle des deux hommes et ont découvert que le camion transportait 140 000 masques de protection respiratoire. L’un des deux suspects, âgé de 60 ans, était le vendeur.

Achetés 80 000 euros aux Pays-Bas

L’homme qui s’est présenté comme un chef d’entreprise a déclaré qu’il avait acheté ces 140 000 masques pour la somme de 80 000 euros, aux Pays-Bas. Environ 5000 sont de type FFP2. L’objectif était de les revendre à « des connaissances », ouvriers de chantier dans le BTP, pour faire de « gros bénéfices » selon cette même source.

Le second suspect de 46 ans était sur le point d’acquérir une partie du stock au moment où les policiers sont intervenus. Par ailleurs, la somme de 11 000 euros en numéraire a été saisie par les forces de l’ordre.


Placés en garde à vue

Les deux hommes ont été interpellés et placés en garde à vue. Une enquête a été ouverte pour « travail dissimulé, détention de marchandise contrefaite et pratique commerciale trompeuse », a annoncé le parquet de Bobigny.

Cette saisie est la plus grosse réalisée dans le département depuis le début de la crise sanitaire du coronavirus. 32 500 masques venant de Chine avaient été saisis dans un entrepôt UPS à Saint-Ouen à la fin du mois de mars.

Ce jeudi à Paris, les policiers ont découvert plus de 28 000 masques dans une boutique de téléphonie.