Val-de-Marne : Les policiers interpellent 4 individus juste après une fusillade à Ablon-sur-Seine


Illustration. (Adobe Stock)

Deux hommes ont ouvert le feu sur un autre à Ablon-sur-Seine (Val-de-Marne) ce vendredi soir. Les assaillants étaient sous surveillance des policiers de la BRI (Brigade de recherche et d’intervention) Nationale et ont rapidement été interpellés. Deux autres suspects ont aussi été arrêtés.

Cela faisait plusieurs mois que les policiers de la BRI Nationale travaillaient sur un groupe d’individus soupçonnés de préparer un braquage ou de se livrer à un trafic de stupéfiants dans les cités d’Orly raconte Le Parisien. Une Clio RS avait été repérée à Villeneuve-le-Roi, mais ce vendredi, c’est un autre véhicule qui a attiré l’attention des fonctionnaires.

Un utilitaire Kangoo a en effet été repéré dans les cités d’Orly. Les policiers ont décidé de suivre discrètement le véhicule et ont remarqué que le conducteur se dirigeait vers Ablon-sur-Seine en cette soirée de fête de la musique. Deux individus sont alors descendus de l’utilitaire, l’un avec un fusil d’assaut, l’autre avec un revolver, et ont ouvert le feu à de multiples reprises. Une fusillade que nous avons évoquée dès vendredi soir.

Déjà la cible d’une tentative de meurtre en décembre dernier

Un homme de 35 ans a été directement visé par les tirs. Il est parvenu à prendre la fuite et à se réfugier dans le jardin d’une famille. Touché à 5 reprises, il a été très grièvement blessé et conduit à l’hôpital. Ce dernier avait déjà été la cible de coups de feu le 12 décembre dernier devant un bar à Orly explique le journal francilien, alors qu’il se trouvait avec son enfant. Blessé de 13 coups de couteau ce jour-là, il avait survécu.

Les deux auteurs présumés de ces tirs ont été interpellés par les policiers, après avoir abandonné leur Kangoo dont ils ont changé les plaques d’immatriculation. Au total, trois hommes ont été interpellés environ une heure plus tard près d’un immeuble de Livry-Gargan (Seine-Saint-Denis). Les policiers découvriront sur eux un fusil Kalachnikov, un revolver ainsi qu’un pistolet automatique.


Des armes à feu, de la drogue et des tenues police saisies dans un appartement

Un quatrième suspect a été interpellé peu après par les policiers qui l’avaient déjà repéré lors de surveillances. Une perquisition a ensuite été menée dans un appartement situé dans cette même commune.

A l’intérieur du logement, 3 fusils d’assaut ont été saisis, un autre revolver, des munitions mais également des tenues police ainsi que de la drogue : 1 kg de cocaïne et 11 kg de cannabis selon le journal.

Règlement de compte sur fond de trafic de stupéfiants

Les quatre mis en cause ont été déférés ce mardi à la Juridiction interrégionale spécialisée de Paris. Quant à la victime, ses jours ne sont plus en danger.

Interrogé par le journal francilien, un policier explique que les faits sont liés à un règlement de compte entre deux équipes concurrentes, qui remonte à 2011, sur fond de trafic de stupéfiants à Orly et à Choisy.