Mantes-la-Jolie : Il hurle dans la rue qu’il va «égorger tout le monde», crie «Allah Akbar» et menace de mort les policiers


Illustration. (Shutterstock)

Le suspect a également tenté de frapper un policier. Il a été maîtrisé à l’aide d’un pistolet à impulsion électrique et a été placé en garde à vue.

Les forces de l’ordre ont été alertées vers 12h30 ce vendredi par des passants. Un homme qui hurlait qu’il allait « égorger tout le monde », en criant « Allah Akbar », se trouvait dans la rue de Colmar à Mantes-la-Jolie (Yvelines). Il s’agit d’une allée piétonne située dans le centre-ville. Deux patrouilles de police sont arrivées en moins de trois minutes sur les lieux et ont vite repéré le suspect qui portait une djellaba.

L’homme s’en est alors pris aux fonctionnaires, refusant de se soumettre au contrôle et notamment à la palpation de sécurité, nécessaire pour déterminer s’il est armé. La situation a dégénéré et le mis en cause a tenté de frapper l’un des policiers.

L’usage d’un pistolet à impulsion électrique a été nécessaire pour maîtriser cet homme qui s’est violemment opposé à son interpellation. Il a également insulté les fonctionnaires et a menacé de les « brûler », tout comme leur commissariat selon une source policière.

Déjà connu des services de police

Âgé d’une trentaine d’années, il a été placé en garde à vue où il se trouvait toujours ce samedi soir. Aucune arme n’a été retrouvée sur lui lorsqu’il a été arrêté. Ce dernier est déjà connu des services de police, notamment pour des violences sur des policiers commises cette année. Il serait inconnu des services de renseignement et n’est pas fiché S selon nos informations.


Les motivations de cet homme qui dispose d’un titre de séjour et qui est présenté comme un marginal, restent à déterminer. Les investigations ont été confiées au commissariat de Mantes-la-Jolie. Les faits se sont produits au lendemain de l’attentat de la Basilique de Nice, alors que la France vient d’élever son plan vigipirate au niveau maximal, « urgence attentat ».