Yvelines : Le commissariat de Plaisir visé par des tirs de mortiers en pleine nuit


Le commissariat de Plaisir dans les Yvelines. (capture écran Google)

Nouvelle nuit de violences envers les forces de l’ordre dans les Yvelines, à Plaisir, aux Mureaux ainsi qu’à Mantes-la-Jolie.


Voilà plusieurs semaines maintenant que les policiers sont régulièrement confrontés à des attaques, notamment par l’intermédiaire de tirs de mortiers, dans le département des Yvelines.

Dans la nuit de mercredi à jeudi, c’est le commissariat de Plaisir qui a été pris pour cible, vers 1 heure du matin. Des tirs de mortiers ont atterri sur la façade du bâtiment. Il n’y a pas eu de dégâts et les auteurs ont pris la fuite.

Plus tard vers 01h50, deux conteneurs poubelles ont été incendiés dans le quartier du Valibout, avant d’être placés au milieu de la route. A leur arrivés, les policiers ont été pris pour cible une nouvelle fois avec des tirs de mortiers d’artifice. Un acte qui avait été sans aucun doute préparé.

Pour se défendre, les forces de l’ordre ont fait usage de leur lanceur de balles de défense à une dizaine de reprises, ainsi que d’une vingtaine de grenades lacrymogènes.


Des adolescents de 11 à 14 interpellés aux Mureaux

Une patrouille de police en voiture a aussi été attaquée aux Mureaux, vers 20h15. Alors que l’équipage passait dans l’allée des Ormeaux, une dizaine d’individus leur ont jeté des pierres avant de disparaître.

Autre situation vers 00h15 où de jeunes adolescents de 11 à 14 ans ont été interpellés après avoir incendié un conteneur poubelles, dans l’allée de Picardie. Remis à leurs parents un peu plus tard, ils seront convoqués devant la justice ultérieurement.

Des violences à Mantes-la-Jolie

Nuit mouvementée également à Mantes-la-Jolie. Un équipage de police de la Brigade spécialisée de terrain (BST) a été visé par des tirs de mortiers de la part d’une cinquantaine d’individus vers 22h30. Le pare-brise du véhicule a été dégradé.

Puis vers 01h10, dans la rue Roald Amundsen une voiture a été incendiée. Lorsque les policiers sont arrivés, ils ont reçu des mortiers une nouvelle fois et ont préféré rester à distance, l’incendie n’ayant pas de risque de se propager ailleurs.

Un véhicule a également été incendié à Trappes peu avant 3 heures du matin.

Les policiers avaient déjà été attaqués la semaine dernière dans les Yvelines, notamment à Sartrouville alors qu’ils mettaient fin à des rodéos sauvages, mais également à Conflans-Sainte-Honorine. Les forces de l’ordre avaient aussi été prises dans un guet-apens à Plaisir quelques jours plus tôt.