Manifestations du 1er-Mai : Revivez les événements à Paris et partout en France


Des milliers de manifestants se sont rassemblés dans le quartier de Montparnasse à Paris. (capture écran vidéo @NicoMay)

Des manifestations syndicales et de Gilets jaunes se déroulent à Paris et partout en France ce mercredi 1er mai. Le ministère de l’Intérieur a indiqué craindre la présence de près de 2000 black blocs dans la capitale. Un dispositif composé de 7400 membres des forces de l’ordre a été mis en place à Paris et de nombreux contrôles préventifs ont été réalisés dès ce mardi soir.


Fin de notre direct, merci de nous avoir suivi ! Recevez nos alertes en direct avec l’appli Actu17 pour iPhone et Android.

20h30. Les images de l’intérieur du commissariat du XIIIe arrondissement lorsqu’il a été attaqué par de nombreux casseurs cet après-midi.

20h05. 380 personnes ont été interpellées en France au cours des manifestations du 1er-Mai dont 330 à Paris a indiqué le ministère de l’Intérieur. 210 individus interpellés dans la capitale ont été placés en garde à vue.

19h30. 164 000 manifestants ont été recensés en France annonce le ministère de l’Intérieur, dont 28 000 à Paris.

19h00. CRS=DAESH a tagué un individu sur la Caisse d’Épargne du boulevard Saint-Marcel. La préfecture de police de Paris évoque une « assimilation inadmissible » sur Twitter.

18h40. La dispersion de la manifestation est en cours à Paris.

17h53. Une remorque de chantier a été incendiée sur le quai de la Rapée (XIIe), le feu a été maitrisé rapidement par les sapeurs-pompiers.

17h50. La préfecture de police de Paris annonce que 288 personnes ont été interpellées à ce stade. 15 036 contrôles préventifs ont aussi été réalisés dans la capitale.

17h45. Les forces de l’ordre ciblées par des dizaines de projectiles en tout genre sur le boulevard Saint-Marcel (XIIIe).

17h35. Le syndicat de police Alliance a réagi aux propos du leader de la CGT Philippe Martinez, qui a affirmé avoir été chargé par les forces de l’ordre en début de manifestation. « Le patron de la CGT, au lieu de s’attaquer injustement aux policiers ferait mieux de les défendre » a écrit le secrétaire général du syndicat de policiers, Fabien Vanhemelryck.



17h25. Un second CRS a été blessé sur le boulevard Saint-Marcel (XIIIe), il a été pris en charge par les sapeurs-pompiers.

17h10. Selon un comptage réalisé pour un collectif de médias par le cabinet Occurrence, 40 000 personnes ont manifesté à Paris, contre 16 000 selon les chiffres du ministère de l’Intérieur.

17h00. Un CRS a été sérieusement blessé à la tête devant l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière. Il aurait reçu un pavé. Le policier a été évacué dans l’hôpital.

Selon nos informations, deux autres CRS ont été blessés à ce stade, à Paris.

16h50. Les affrontement se poursuivent dans plusieurs secteurs autour de la place d’Italie, notamment à l’angle du boulevard Saint-Marcel et la rue de l’Essai où les forces de l’ordre sont caillassées, mais également rue Jeanne d’Arc et boulevard de l’Hôpital.

16h35. Selon le ministère de l’Intérieur, à 14 heures, 151 000 manifestants ont défilé dont 16 000 à Paris.

16h10. Les forces de l’ordre ont fait usage de moyens lacrymogènes à Nantes.

15h50. Des affrontements entre manifestants et forces de l’ordre se déroulent devant le commissariat du XIIIe arrondissement à Paris, à proximité de la place d’Italie, point d’arrivée du cortège. Des barrières avaient été installées par les forces de l’ordre autour des locaux de police hier soir.

15h25. La FSU (Fédération syndicale unitaire) annonce qu’elle quitte le cortège à Paris. De son côté la CGT dénonce une « répression inouïe ». « Ce scénario en cours, scandaleux et jamais vu, est inadmissible dans notre démocratie » peut-on lire dans un communiqué.

15h20. La préfecture de police de Paris annonce que 200 personnes ont été interpellées à ce stade. Parmi les interpellés, 148 ont été placés en garde à vue. 12 500 contrôles préventifs ont été réalisés dans la capitale.

15h15. Nouvelles tensions à Lyon.

15h10. Sur Twitter, la préfecture de police de Paris montre des armes et des équipements saisis sur des personnes interpellées.

15h05. Des incidents ont eu lieu à Lyon en début d’après-midi.

15h00. Le cortège parisien a débuté son parcours il y a près de trente minutes. Plusieurs individus ont été interpellés et des dégradations ont été commises.

14h55. 200 à 300 Gilets jaunes ont tenté de pénétrer dans le commissariat de Besançon. Ils ont été repoussés par les forces de l’ordre.

13h50. A 13h15, 165 personnes ont été interpellées à Paris annonce la préfecture de police. 9016 contrôles préventifs ont également eu lieu.

13h45. La situation est particulièrement tendue dans le quartier Montparnasse, point de départ du cortège parisien. De très nombreux black blocs sont présents, des dégradations ont été commises et les forces de l’ordre ont déjà effectué plusieurs charges, utilisant aussi des moyens lacrymogènes.

13h20. Selon la préfecture de police de Paris, 3700 contrôles « préventifs » et 88 interpellations ont été effectuées à 11h15.

13h00. Des milliers de manifestants se sont rassemblés dans le quartier de Montparnasse à Paris, point de départ du cortège qui doit se rendre place d’Italie (XIIIe). Plusieurs centaines de black bloc sont présents et les forces de l’ordre ont effectué une première charge.

En compagnie des manifestants qui ont répondu à l’appel de l’intersyndicale, des centaines de Gilets jaunes sont présents. Le cortège doit s’élancer à 14h30.

12h45. A Marseille, la manifestation de l’intersyndicale s’est terminée vers midi. Des centaines de Gilets jaunes ont poursuivi le trajet en prenant la direction de la Canebière. Aucun incident n’a été signalé à ce stade.