Gilets jaunes à Paris : Christophe Dettinger, le «boxeur» qui a frappé des gendarmes, a été interpellé.


(capture écran Line Press / DR)

Christophe Dettinger, 37 ans, s’est présenté de lui-même aux enquêteurs de la sûreté territoriale de Paris annonce le ministre de l’Intérieur. Il a été placé en garde à vue.

Ce boxeur professionnel est accusé d’avoir violemment frappé au moins deux gendarmes en marge de la manifestation des Gilets jaunes à Paris, ce samedi. Il a été interpellé et a été placé en garde à vue. Une perquisition a eu lieu son domicile nous indique une source judiciaire.


Le suspect originaire de l’Essonne avait rapidement été identifié grâce aux différentes vidéos des faits. L’homme est ancien boxeur professionnel, champion de France champion de France de poids lourds-légers en 2007.

L’un des gendarmes qui a été roué de coups au sol s’est vu prescrire 15 jours d’ITT (incapacité totale de travail). Le second, qui a pris des coups de poing au niveau du visage, s’est vu attribuer 2 jours d’ITT. Les deux militaires ont déposé plainte.

Un « comportement inacceptable et honteux »

La Fédération française de boxe a dénoncé un « comportement inacceptable et honteux » et des violences « totalement contraires aux valeurs prônées par notre discipline », dans un communiqué publié ce dimanche, adressant par la même occasion son soutien « à l’ensemble des effectifs des forces de l’ordre ».