Maisons-Laffitte : Un policier de 33 ans se suicide avec son arme de service


Illustration Actu17 ©

Un policier âgé de 33 ans a mis fin à ses jours à son domicile de Maisons-Laffitte (Yvelines) ce lundi matin. Il était père de deux enfants.


Pour la quatrième fois en l’espace d’une semaine, la police nationale est endeuillée suite au suicide de l’un de ses fonctionnaires. Mickaël, 33 ans, s’est ôté la vie en utilisant son arme de service ce lundi matin, à son domicile. Il était affecté au commissariat du 8ème arrondissement de Paris. Père de deux filles, il était apprécié de sa hiérarchie et ses collègues.

Ses proches ont ouvert une cagnotte en ligne sur la plateforme Leetchi, pour venir en aide à sa famille. Elle est accessible ici.

Le drame survient le jour de l’ouverture du Beauvau de la sécurité mais également après trois autres suicides dans les rangs de la police nationale, au cours des sept derniers jours, portant le total à cinq décès depuis le début de l’année. En 2020, au moins 28 policiers se sont donné la mort.

L’été dernier, le ministère de l’Intérieur a ouvert une ligne d’écoute pour les policiers victimes d’agressions ou de menaces. Elle est joignable au 0800 95 00 17, tous les jours de 5 heures à 23 heures. Une cellule de soutien psychologique disponible 24h/24 a aussi été lancée il y a un an pour les membres des forces de l’ordre. Ces derniers peuvent la contacter en composant le 0805 230 405. Les appels sont « anonymes, confidentiels et gratuits ».