Pierre Palmade condamné à 1 500 € d’amende pour usage de stupéfiants


(photo Facebook)

L’humoriste et comédien avait été accusé de viol en avril dernier, avant d’être mis hors de cause par le plaignant. Pour sa consommation de cocaïne révélée à l’occasion de cette affaire, il avait choisi une procédure simplifiée de comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité (CRPC, le « plaider-coupable » français, ndlr).

Pierre Palmade a été condamné par le tribunal correctionnel de Paris pour « usage et acquisition de stupéfiants ». Il a écopé de 1 500 euros d’amende, révèle Le Parisien ce jeudi.

En garde à vue au mois d’avril

L’humoriste et comédien avait fait l’objet d’une enquête pour « viol, violences sous l’emprise de stupéfiants et dégradation ou détérioration d’un bien appartenant à autrui ». Avec un autre homme, il avait été placé en garde à vue le 11 avril dernier.

Pierre Palmade avait été libéré dans la soirée, le plaignant l’ayant rapidement mis hors de cause pour le prétendu viol. Ce dernier comparaîtra en octobre devant le tribunal correctionnel pour « usage de stupéfiants » et « dégradations ».