Rodéo sauvage sur le périphérique à Paris : un nouveau suspect interpellé, 6 autres font l’objet de poursuites


Un motard de la police a été grièvement blessé lors de cette intervention. (photo Alternative Police Nationale)

Une quarantaine d’individus à moto se sont lancés dans un rodéo sauvage au cours de la nuit de vendredi à samedi en plein Paris, puis sur le périphérique, avant de prendre la fuite en direction de la Seine-Saint-Denis. Un nouveau suspect a été interpellé et six autres font l’objet de poursuites de la justice.

Une enquête a été ouverte après le rodéo sauvage qui s’est déroulé dans la nuit de vendredi à samedi dans la capitale. Un policier a été grièvement blessé lors de cette intervention, alors qu’il tentait d’intercepter l’un des mis en cause sur l’autoroute A1.

Le fonctionnaire était toujours hospitalisé ce dimanche et souffre d’une fracture au poignet et au ligament. Il s’est vu attribuer 30 jours d’Incapacité totale de travail (ITT).

Certains circulaient sans casque et sans permis

Une quarantaine d’individus en deux-roues, notamment sur des Yamaha de type Tmax, étaient en plein rodéo sauvage sur le périphérique parisien, vers 23h30, lorsque les policiers sont intervenus pour les arrêter.

Certains roulaient sans casque, sans permis et sans plaque d’immatriculation, parfois à contresens de la circulation. Ils ont ensuite pris la fuite sur l’autoroute A1 en direction de la Seine-Saint-Denis. C’est à ce moment-là que le policier a été blessé.


Sur le huit individus arrêtés, six sont poursuivis et une information judiciaire doit être ouverte à leur encontre ce lundi pour « rodéo en réunion et refus d’obtempérer aggravé par la mise en danger de la vie d’autrui », a indiqué le parquet de Bobigny (Seine-Saint-Denis) au journal Le Parisien.

Un des leaders interpellé à Rosny-sous-Bois

Les enquêteurs ont consulté attentivement les réseaux sociaux au cours du week-end et se sont aperçus que les mis en cause avaient diffusé de nombreuses images de leurs actes.

C’est par cet intermédiaire qu’un nouveau suspect âgé de 23 ans a été interpellé ce dimanche matin peu après 6 heures, à son domicile de Rosny-sous-Bois. Soupçonné d’être l’un des leaders de ce rodéo, il a été placé en garde à vue au commissariat du XVIe arrondissement. Au cours de la perquisition de son domicile, les policiers ont découvert une arme factice, ainsi que de faux documents et de la fausse monnaie indique le quotidien. En outre, trois scooters ont été saisis.

Sur les réseaux sociaux, les auteurs n’ont pas hésité à haranguer d’autres jeunes par des messages très direct : « On passe dans tous les quartiers ! Sortez ! », alors qu’ils se trouvaient en plein Paris, faisant des roues arrières et des pointes jusqu’à 110 km/h.

« Que des maxi accidents de guedin, des Tmax par terre » et « un motard [de la police] par terre en chien de ouf », pouvait-on également lire sur d’autres vidéos.

Des rodéos qui se multiplient

Les phénomènes de rodéo sauvage continuent à se multiplier ces dernières semaines en France, comme à Vaulx-en-Velin (Rhône) où un adolescent de 14 ans a été grièvement blessé, ou encore à Nice (Alpes-Maritimes) où les policiers ont été attaqués au moment de leur intervention.

A Vénissieux, dans la métropole de Lyon, un policier avait également été roué de coups au début du mois, en intervenant lui aussi pour mettre fin à un rodéo urbain.