Une bijouterie braquée place Vendôme à Paris : un policier renversé, un suspect blessé par balle, trois interpellés


La bijouterie Bulgari a été braquée ce mardi à la mi-journée. (photo Remy Buisine)

Un vol à main armée s’est déroulé ce mardi vers midi à la bijouterie Bulgari située place Vendôme à Paris (Ier). Un policier a été renversé par une voiture des malfaiteurs. L’un de ses collègues a ouvert le feu. Trois suspects ont pu être interpellés, d’autres sont en fuite.

Au moins six individus armés, qui sont arrivés à bord d’une voiture et de deux scooters, ont fait irruption dans la bijouterie Bulgari de la place Vendôme vers midi et se sont emparés de bijoux avant de prendre la fuite selon nos informations.

Les policiers ont interpellé un suspect qui était à pied, à proximité du Forum des Halles. D’autres malfaiteurs à bord de cette même voiture de marque BMW, qui était équipée d’un gyrophare bleu, ont été localisés par des policiers de la brigade anticriminalité (BAC) peu après les faits. Le conducteur a pris la fuite à pleine vitesse et a pris de dangereux risques. Il aurait renversé un policier à VTT avant qu’un autre policier de la BAC ouvre le feu, en vain, près de la gare de l’Est (Xe).

La course-poursuite s’est poursuivie jusque dans la rue du Cloître Saint-Merri (4e) où le chauffard s’est retrouvé coincé. Un complice, blessé par balle à une jambe, a été interpellé. Les deux autres malfaiteurs ont pris la fuite, abandonnant la voiture. Selon nos informations, un troisième suspect a été retrouvé et interpellé peu après par la police. Au mois un sac de bijoux a été retrouvé par les forces de l’ordre. Les trois mis en cause ont été placés en garde à vue.

Un butin estimé à 10 millions d’euros

D’après les premiers éléments, les malfaiteurs auraient exhibé deux armes longues lors du braquage. Les policiers de la brigade de répression du banditisme (BRB), chargés de l’enquête, ont procédé à des constatations sur place. Selon nos informations, le butin est estimé autour de 10 millions d’euros à ce stade. Dans la BMW des malfaiteurs, les policiers auraient découvert un fusil à pompe ainsi qu’un pistolet-mitrailleur ancien, qui daterait de la seconde guerre mondiale précise une source proche du dossier.

Deux autres bijouteries braquées fin juillet

Fin juillet, deux bijouteries ont été braquées en l’espace de 72 heures. D’abord la bijouterie Chaumet dans le 8e arrondissement le 27 juillet par un homme qui a pris la fuite à trottinette, avec un butin estimé à 3 millions d’euros. Ce dernier a été interpellé avec son complice le lendemain des faits sur une aire d’autoroute à Longevillle-lès-Saint-Avold (Moselle).

La bijouterie Van située rue Vielle-du-Temple (4e) a également été victime d’un vol à main armée le 30 juillet, commis par deux individus. La valeur marchande du butin est estimée à environ 2 millions d’euros.