Femme tuée à son domicile à Paris : l'auteur présumé interpellé en Espagne

INFO ACTU17. Soupçonné du meurtre d'une femme de 39 ans à son domicile du VIIIe arrondissement de Paris, un homme a été interpellé vendredi en Espagne. Il a été rapidement identifié par les enquêteurs de la brigade criminelle.
Femme tuée à son domicile à Paris : l'auteur présumé interpellé en Espagne
Le siège de la direction régionale de la police judiciaire (DRPJ) à Paris. (Illustration / A17)
Par Stéphane Cazaux
Le lundi 21 août 2023 à 18:09

Un homme âgé de 30 ans a été interpellé vendredi dernier, en Espagne, dans l'enquête sur le meurtre d'une femme de 39 ans à son domicile du VIIIe arrondissement de Paris, rue Beaujon, tout près de l’Arc-de-Triomphe, a appris Actu17. Une information confirmée de source judiciaire ce lundi. "Une demande de remise aux autorités judiciaires françaises est en cours de traitement", précise la même source.

Dans ce dossier, le parquet de Paris a ouvert une information judiciaire jeudi 17 août du chef de meurtre. Selon nos informations, le suspect avait une relation avec la victime, qu'il fréquentait de manière régulière. Les motivations de cet homme restent à déterminer. "Plusieurs éléments le mettent directement en cause", souffle une source proche de l'enquête.

Le tueur présumé a été rapidement identifié par les enquêteurs de la brigade criminelle de la police judiciaire parisienne, en charge des investigations. Un mandat d’arrêt a été délivré la semaine dernière par le juge d’instruction, et diffusé à l’international en lien avec le bureau français d'Eurojust. Un travail qui a donc rapidement porté ses fruits.

Plusieurs dizaines de coups de couteau

L'autopsie a montré que la trentenaire a été victime de plusieurs dizaines de coups de couteau, notamment à la gorge, toujours selon nos informations. Le parquet de Paris avait indiqué mardi qu'elle avait subi une "mort violente".

Le corps sans vie de cette femme a été découvert dimanche 13 août dans sa cabine de douche, partiellement recouvert d'une couverture. Ses deux téléphones avaient disparu. Ce sont ses parents qui ont donné l'alerte alors qu'ils n'avaient plus de nouvelles de leur fille. Durant les constatations, les enquêteurs ont également retrouvé une autre couverture tachée de sang sur un canapé, dans le salon.

LES PLUS LUS