Montpellier : Un automobiliste refuse le contrôle et fonce sur un policier, son collègue ouvre le feu


Un policier lors d'un contrôle routier à Paris, le 19 mars 2020. (Illustration/Frederic Legrand-COMEO/Shutterstock)

Le conducteur d’une voiture a refusé de se soumettre à un contrôle des forces de l’ordre à Montpellier (Hérault) ce mardi après-midi. Il a foncé sur un policier tandis que l’un de ses collègues a ouvert le feu. Deux suspects ont été placés en garde à vue dans cette affaire.

INFO ACTU17. Un équipage de policiers se trouvait sur la place Ernest Granier à Montpellier en contrôle routier, ce mardi vers 17 heures, lorsque les faits se sont produits. Les fonctionnaires ont vu arriver une voiture de marque Mercedes avec deux individus à son bord.

Le chauffeur a reçu ordre de s’arrêter pour être contrôlé, et ainsi déterminer si les deux individus respectaient bien les mesures de confinement. Mais l’homme au volant a accéléré, fonçant sur le policier qui se trouvait face à lui. Ce dernier a tout juste eu le temps de s’écarter pour ne pas être percuté indique une source policière.

Son collègue a réagi en faisant feu à une reprise sur l’avant du véhicule qui a poursuivi sa course sans s’arrêter. Fort heureusement, aucun policier n’a été blessé et l’alerte a été donnée sur les ondes police.

Repérés sur les images de vidéosurveillances

Les images de vidéosurveillances ont été analysées et ont révélé que le conducteur s’était arrêté quelques minutes plus tard, dans le quartier d’Aiguelongue.


Les deux individus qui n’étaient pas blessés, en avaient profité pour faire le tour de leur voiture, afin de savoir si elle avait été abîmée. Ils avaient ensuite repris la route.

Deux hommes se rendent au commissariat

Une enquête a été immédiatement ouverte et confiée aux policiers de la sûreté départementale. Puis, peu avant 19 heures, coup de théâtre : deux hommes se sont présentés au commissariat de Montpellier, affirmant être ceux qui se trouvaient dans le véhicule Mercedes en cause.

L’un, âgé de 20 ans, déjà connu des services de police, a expliqué qu’il était le conducteur de cette voiture et qu’il circulait sans permis de conduire. Quand au second qui est âgé de 31 ans, il a indiqué être le propriétaire de cette voiture et qu’il était assis à la place du passager au moment des faits.

Les deux hommes ont été placés en garde à vue. Les enquêteurs vont désormais devoir vérifier les affirmations des suspects.

Plusieurs affaires similaires ces derniers jours

Les faits de ce type se sont multipliés ces derniers jours sur le territoire, alors que de nombreux contrôles sont mis en place afin de faire respecter les mesures de confinement qui ont été prolongées jusqu’au 11 mai. Dans la nuit de mardi à mercredi près de Clermont-Ferrand, deux mineurs à bord d’une voiture volée ont refusé le contrôle de police. Un fonctionnaire s’est fait rouler dessus et a été trainé sur une vingtaine de mètres.

Ce dimanche près de Nantes, un autre conducteur a foncé sur les policiers qui ont ouvert le feu. La voiture a été retrouvée un peu plus loin, vide de tout occupant.