Région Normandie

Trois sections de CRS et deux équipages de brigade anticriminalité (BAC) seront déployés sur place ce mercredi soir.
Les forces de l'ordre ont été victimes d'un guet-apens a déploré le préfet de l'Orne dans un communiqué.
Le suspect, qui a déjà été condamné pour meurtre par le passé, a été mis en examen et placé en détention provisoire.
L'agresseur a forcé la victime à retirer de l'argent à un distributeur, après l'avoir violée. Le suspect qui a été mis en examen dans cette affaire est "très défavorablement connu" de la justice.
L'agresseur armé d'un couteau s'est introduit au domicile de la victime, qui a été violée sous la menace d'un couteau, avant de devoir retirer de l'argent au distributeur.
La victime a été transportée à l'hôpital et ses jours ne sont pas en danger.
Les deux sexagénaires ont été retrouvés morts par les gendarmes.
Aucun des trois hommes mis en examen pour homicide volontaire n'a reconnu les faits. Certains d'entre eux sont issus de la communauté chinoise, tandis que la victime est un Tibétain. La piste menant vers...
Poignardée à la cuisse, la victime a reçu cinq points de suture à l'hôpital.
Au moins neuf autres gendarmes ont mis fin à leurs jours depuis le début de l'année.
L'agresseur a été interpellé et placé en garde à vue. Il était ivre au moment des faits.
La sexagénaire a trébuché en tendant son téléphone, avant de chuter dans le vide.
135 rangers ont été tués le 6 juin 1944 durant l'ascension de la pointe du Hoc, de plus de 25 mètres de haut, sous les tirs allemands.