Région Normandie

135 rangers ont été tués le 6 juin 1944 durant l'ascension de la pointe du Hoc, de plus de 25 mètres de haut, sous les tirs allemands.
Un suspect aurait été interpellé peu après et près de 300 kilos de cocaïne auraient été saisis. Il n'y a pas de blessé à déplorer.
L'édile, Mélanie Boulanger, a été laissée libre sous contrôle judiciaire.
Les policiers étaient en train d'interpeller un homme de 19 ans soupçonné d'en avoir agressé un autre à coups de batte de baseball. Le suspect s'est rebellé et les forces de l'ordre ont été encerclées.
L'agresseur âgé de 79 ans était convoqué au commissariat pour un différend de voisinage. Au moment de partir, il a agressé le policier avec de l'acide.
La victime, qui a été évacuée à l'hôpital avec un pronostic vital engagé, connait le suspect de 22 ans. Les circonstances de cette violente agression restent à éclaircir.
Il a été retrouvé sans vie en fin de journée ce mercredi.
Le suspect a pris la fuite et n'a pas été retrouvé pour l'heure.
"Quand on a appris que la juge" avait décidé sa remise en liberté conditionnelle, "je me rappelle qu'on s'est dit qu'on n'y croyait pas une seconde", s'est-elle remémorée.
Les deux assaillants, Adel Kermiche et Abdel-Malik Petitjean, avaient été mortellement neutralisés par la police à leur sortie de l'église.