Faits-Divers

La voleuse était armée d'un flash-ball et d'une bombe lacrymogène. Le gérant du fast-food et l'une de ses employés ont réussi à la maîtriser.
Les policiers ont interpellé trois suspects ivres peu après les faits, qui se sont rebellés.
Un Boeing 737 a fait une sortie de piste lors de son atterrissage dans la nuit de vendredi à samedi, à Montpellier (Hérault), sans faire de blessé.
L'employé a été reconnu par des enquêteurs qui avaient récemment été chargés de sa garde à vue. Il était en train de recharger les machines à café du commissariat du Centre.
La violente agression a été filmée par un témoin. L'adolescent a reçu des coups de la part de cinq personnes, notamment à la tête.
Les gendarmes ont interpellé cinq suspects dans cette affaire. Deux ont déjà été condamnés, deux autres vont être jugés prochainement. Le cinquième a été mis hors de cause.
La septuagénaire a perdu le contrôle de sa voiture, percutant une mère et sa fille de 7 ans. Les victimes et l’automobiliste ont été évacuées à l'hôpital.
Parmi ces personnes interpellées, douze ont déjà été condamnées.
Les victimes ont reçu de multiples coups à l'arme blanche lors d'une attaque particulièrement violente. Les six auteurs sont en fuite.
La victime avait échappé à un assassinat le 1er février 2021 et à une fusillade en 2013.
Le ou les auteurs ont pris la fuite.
La conductrice en état de choc a été transportée à l'hôpital et sera interrogée dans le cadre d'une garde à vue lorsque son état de santé le permettra.
Le chauffard en état d'ivresse a été interpellé alors qu'il prenait la fuite à pied. Il est soupçonné d'avoir frappé les policiers, qui sont blessés.
L'agresseur armé d'un couteau s'est introduit au domicile de la victime, qui a été violée sous la menace d'un couteau, avant de devoir retirer de l'argent au distributeur.